Brioche suisse

Posté .

brioche-suisse10

La brioche Suisse… J’aurais vraiment aimé savoir pourquoi ce nom, mais impossible de trouver une explication dans les livres ou sur le net. Ce qui est encore plus étrange, c’est que cette brioche Suisse n’existe pas en Suisse.

Quoi qu’il en soit, c’est une petite bombe, et gustative et calorique. :-) On dépose sur une pâte briochée déjà riche en beurre de la crème pâtissière et des pépites de chocolat. Je fais les pépites moi-même en hachant du chocolat avec un couteau. Mais vous pouvez les acheter toutes faites.

Pour la finition, on recouvre les brioches d’un sirop tout simple.

brioche-suisse15 brioche-suisse12 brioche-suisse9

Pour 8 brioches :

  • De la crème pâtissière (quantité exacte de la recette)
  • 125 g de chocolat (ou 125 g de pépites de chocolat)
  • 50 g de sucre en poudre
  • 5 cl d’eau
  • 1 oeuf

La pâte briochée

  • 300 g de farine T55
  • 3 oeufs
  • 30 g de sucre en poudre
  • 1 sachet de levure de boulanger déshydratée
  • 150 g de beurre pommade
  • Un peu de lait (si la pâte est trop sèche)

brioche-suisse14

La pâte briochée à la MAP

1- Versez les oeufs bet le sucre. Ajoutez la farine et terminez par la levure. Si vous trouvez la pâte trop sèche, ajoutez un peu de lait.

2- Lancer le programme « pâte » et laissez pétrir jusqu’à ce qu’une boule se forme.

3- Arrêtez la machine et ajoutez le beurre pommade et remettez la machine sur le programme « pâte ». La machine doit pétrir jusqu’à ce que le beurre soit parfaitement bien incorporé.

4- Passez à l’étape du façonnage.

La pâte briochée à la main ou au robot

1- Versez la farine mélangée à la levure dans le bol du robot (ou dans un saladier). Ajoutez le sucre et les oeufs. Pétrissez (vitesse 1) jusqu’à ce qu’une boule se forme. Si vous trouvez la pâte trop sèche, ajoutez un peu de lait.

2- Ajoutez le beurre pommade et pétrissez (vitesse 1 ou 2) jusqu’à ce que le beurre soit complètement incorporé à la pâte. La pâte va être collante, c’est normal.

3- Couvrez le bol et laissez pousser pendant 3 heures à température ambiante.

4- Passez à l’étape du façonnage.

Façonnage

1- Reprenez la pâte, dégazez-la et placez-les au réfrigérateur pendant 1 heure. Le temps que le beurre se solidifie et que la pâte puisse être manipulée plus simplement.

2- Étalez la pâte en un grand rectangle de 45 cm x 25 cm. N’hésitez pas à farine votre plan de travail et votre rouleau.

brioche-suisse

3- Étalez la crème pâtissière en vous arrêtant à 2 cm d’un des plus grands bords.

brioche-suisse2

4- Répartissez le chocolat concassé (ou les pépites de chocolat).

brioche-suisse3

5- Rabattez le bord sans crème sur la crème pâtissière.

brioche-suisse4

6- Et rabattez la moitié de la pâte.

brioche-suisse5

7- Parez les deux extrémités puis coupez la bande obtenue en 8.

brioche-suisse7 brioche-suisse8

8- Placez les brioches sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et laissez pousser 1 h à température ambiante.

9- Badigeonnez les brioches de l’oeuf battu en omelette.

10- Faites préchauffer votre four à 180°C et enfournez pour 10 à 15 minutes.

11- Pendant ce temps, préparez le sirop : portez à ébullition l’eau et le sucre ensemble. Mélangez et arrêtez la cuisson lorsque le sucre est complètement fondu. Laissez tiédir.

12- Sortez les brioches du four et badigeonnez-les de sirop tiède.

13- Les brioches sont prêtes à être dégustées. Conservez-les au frais.

brioche-suisse11 brioche-suisse16

Remplissez ce formulaire pour partager cet article par e-mail.
Tous les champs sont obligatoires.

QR code
Scannez ce QR-Code à l’aide de votre smartphone / tablette pour y afficher cet article et emmenez-le dans votre cuisine !

60 commentaires :

  • Tes brioches sont terriblement alléchantes !

     
  • J’adoore trop ça mais seulement quand elles sont faites maison ! ;P

     
  • La quantité et le résultat est t’il identique avec de la levure fraiche ? J’ai du mal avec cette levure déshydrater Arghhhhh.

    Merci

     
  • La suissesse que je suis n’a effectivement jamais entendu parler des ces brioches qui semblent merveilleuses !!! Merci pour la recette, à tester un futur dimanche après-midi ! Et comme d’habitude, bravo pour tes photos ! Je serais curieuse de voir « l’envers du décor »… à quoi ressemble ta cuisine ! :)

     
  • ma chérie, tes brioches sont magnifiiiiiiiques ! (à lire avec l’accent de Cristina Cordula bien sûr !)

     
  • Sublime comme d’habitude…sa donne trop envie!!!!merci pour la recette

     
  • J’adorerais ces brioches quand j’étais petite ! mais aujourd’hui comme le dit si bien chef nini ,ce sont de vraies bombes à calories! Alors je vais me contenter de les regarder et de me souvenir du gout ….

     
  • Ce week end, je tente ces brioches qui me tentent depuis bien longtemps …

     
  • Effectivement, en suisse on ne connait pas cette specialité!

     
  • vive les suissesses !!

     
  • le bon lait, le bon beurre, la bonne creme, le bon fromage,…bref de quoi faire de bons plats un peu plus gouteux !! Bisous a toutes les cuisinieres helvetiques ;-)

     
  • On peut dire que tu sais parler aux gourmands, toi!!! Tes p’tites brioches sont tout simplement magnifiques!!!!

     
  • J’en ai l’eau à la bouche!
    Tu fais vraiment de très belles photos…

     
  • Sublime ! J’adore ça alors cette recette va vite se retrouver chez moi !

     
  • Brioches très alléchantes, mais petite question, peut-on les congeler ? Quelqu’un l’a-t-il déjà fais ?

     
  • Oui ca se congele comme toutes les viennoiseries, pour decongeler le laisser a l air libre sur une grille…miam comme si ca venait d’etre fait !

     
  • Un vrai délice!!
    bonne soirée

     
  • ça me donne bien bien envie!
    juste une chose, quand tu les mets à cuire, tu les sépares ou tu les laisses « collées » les unes aux autres? ( petite question sotte mais je ne voudrais pas me louper! ;-) )

     
  • mes enfants adorent ces petites brioches. je vais pouvoir les faire maison maintenant ! ! merci chef nini

     
  • J’suis en train d’en baver pour les faire !

     
  • Du site : Le Pétrin.

    La Taillaule, Brioche de Neuchatel

    La Suisse ne partage pas que des frontières avec la France ou l’Italie. Comme dans ces deux pays, il existe une vraie tradition boulangère en Suisse où chaque canton possède son pain traditionnel et parfois même sa brioche labellisée. Spécialité de Neuchâtel en Suisse Romande, la taillaule est une brioche aux raisins secs et au citron cuite dans un moule et reconnaissable par ses entailles profondes qui lui ont donné son nom. Aujourd’hui de plus en plus de boulangeries neuchateloises présentent fièrement leurs taillaules sur un présentoir orné d’un petit drapeau du canton voire d’une étiquette « Produit du Terroir » indiquant que leur brioche est composée d’ingrédients à 100% neuchatelois.. rien à envier à notre brioche de Vendée!!
    Moelleuse, parfumée, d’une consistance entre la brioche pour la légèreté et le gâteau pour le fondant, c’est un délice avec un bon café ou un traditionnel thé à la cannelle.

    (pour 2 brioches moyennes ou 1 grosse)

    •500g farine T45
    •2,5 cc levure sèche instantanée (20g levure fraîche)
    •1,5 cc sel

    •250ml lait
    •2 oeufs
    •60g sucre
    •10g miel
    •1/2 zeste de citron râpé
    •75g beurre
    •50g raisins secs

    Dans un saladier, mélanger la farine tamisée avec la levure et le sel. Creuser une fontaine et y verser les oeufs, le sucre, le miel et le lait. Mélanger avec la main en partant du centre et en élargissant le mouvement pour faire tomber la farine petit à petit.
    Quand la pâte forme une boule, la verser sur le plan de travail fariné et la pétrir une dizaine de minutes jusqu’à ce qu’elle devienne souple et ferme (ajouter de la farine – 1 cs à la fois – au fur et à mesure juste pour que la pâte ne colle plus au plan de travail et qu’elle se rassemble bien en une boule).
    Ajouter le beurre en plusieurs fois : aplatir grossièrement la pâte, enfoncer 4 ou 5 petits morceaux de beurre et replier la pâte par dessus les morceaux pour les emprisonner. Pétrir quelques instants puis recommencer l’opération jusqu’à épuisement du beurre.
    Quand tout le beurre est incorporé, ajouter les raisins secs et le zeste de citron râpé et continuer à pétrir jusqu’à ce qu’ils soient bien mélangés à la pâte. A la fin du pétrissage, la pâte doit être souple, satinée et élastique.
    Mettre la pâte en boule dans un saladier, couvrir avec du film alimentaire ou avec un linge et laisser fermenter 1h environ.

    Cette première étape de pétrissage/levée vous sera facilitée si vous utilisez un robot pétrisseur ou une machine à pain.

    Verser la pâte sur le plan de travail légèrement fariné. Diviser éventuellement en 2 morceaux de même poids ou de poids différents si on utilise un grand et un petit moule. Replier plusieurs fois la pâte sur elle-même puis l’aplatir grossièrement avec la paume de la main pour former un rectangle. Rouler la pâte sur elle-même pour former un boudin en scellant du bout des doigts à chaque tour de pâte jusqu’au bout et en rabattant les côtés vers le dessous, ou procéder comme pour le pain de mie américain. Déposer chaque boudin soudure dessous dans un moule à cake ou un moule à pain bien beurré, couvrir avec un torchon et laisser lever environ 45 min (la pâte doit avoir atteint les 3/4 du haut du moule pas plus).

    Préchauffer le four th5-6 (170°C).

    Dorer les taillaules avec de l’oeuf entier battu avec une pincée de sel en évitant d’en faire trop couler sur les côtés, ce qui rend plus difficile le démoulage!! Avec une paire de ciseaux fins et pointus trempés dans l’oeuf de la dorure et tenus bien droits, cisailler la brioche profondément en oblique en alternant côté gauche et côté droit tous les 2 cm environ (pour éviter que les entailles se rejoignent).

    Enfourner et cuire environ 20 – 25 minutes en prenant soin de recouvrir les taillaules d’une feuille de papier aluminium au bout de 10 min de cuisson pour éviter d’avoir une croûte dure et brûlée.

    Certains badigeonnent la taillaule avec de la confiture d’abricot diluée dans l’eau à la sortie du four: je ne l’ai pas fait!

    Il n’y a pas si longtemps, je zappais le zeste de citron dès qu’il apparaissait dans une recette de brioche ou autre viennoiserie pensant que le goût serait trop fort pour ce genre de douceur: j’avais tort!! Le parfum frais et le goût subtil que le zeste de citron confère à la brioche est délicieux, en harmonie complète avec la douceur de la mie et la tendresse des raisins secs. La taillaule est très proche au goût de la cramique bien que moins sucrée, avec une mie peut-être un peu plus serrée mais plus tendre et moelleuse.
    Les enfants ne s’y sont pas trompés: ils l’ont dégustée nature sans aucun rajout de confiture ou autre pâte à tartiner.. un exploit!!

     
  • Verdict dans quelques heures ! La crème pâtissière refroidit et la brioche pousse !!

     
  • Miam juste une question chaleur tournante au four ou non ?

     
  • Ohlala ma viennoiserie préférée!!!

     
  • faites mais alors qu’elle galère ! la pâte n’a quasi pas levé et à travailler !!! j’aurais travaillé du beurre c’était pareil. qu’est ce que j’ai loupé à votre avis chef Nini ?

     
  • Florent.M.34, pour la quantité de levure fraîche à utiliser, je t’oriente vers cet article : http://www.chefnini.com/les-levures/

     
  • Mathilde,
    Oui, je pense que ça ne pose pas de problème. La crème pâtissière peut supporter.

     
  • Gigi, tu les sépares oui. :)

     
  • merci Nini!!!

     
  • Mamozo, c’est une pâte riche en beurre, c’est évident. ^^
    Ta pâte n’était peut-être pas assez réfrigérée pour être travaillée. Il faut aussi fariner pendant que tu l’étales au rouleau.

     
  • Bonjour, je viens de tester cette recette est le résultat est délicieux j avais néanmoins une question car ma brioche est très gonflée et je n ai pas l aspect plat d une brioche suisse j ai utilisé un sachet de levure déshydraté de 7 gr et j ai respecté tous les temps de pose ça pourrait être du à quoi? Merci pour votre réponse

     
  • J’adore les brioches suisses. En voyant ta recette, je ne pouvais que la reproduire! Les brioches sortent du four, elles seront pour mon petit-déjeuner de demain, je ne sais pas si je vais tenir jusque là!

     
  • petite question un peu bête comment fais t on le sirop ? a mettre sur les brioches à la fin ?

     
  • Recette (déjà!) testée et approuvée!!! Merci

     
  • Coco, tout est écrit dans la recette.

     
  • Bonjour, je viens de tester cette recette est le résultat est délicieux j avais néanmoins une question car ma brioche est très gonflée et je n ai pas l aspect plat d une brioche suisse j ai utilisé un sachet de levure déshydraté de 7 gr et j ai respecté tous les temps de pose ça pourrait être du à quoi? Merci pour votre réponse

     
  • J ai fait les brioches hier, temps de 1ère pousse très longue plus de 3h pour moi pour avoir une pâte correcte. Résultat des goûteurs, manque de saveurs et de sucre…effectivement heureusement qu’il y a les pépites de chocolat…j’ai peut être raté quelque chose, bien que j’ai tout suivi à la lettre, dommage…

     
  • ca fait un moment que je n’en ai pas fait
    tu me le rappel )

     
  • je viens de tester pour le petit déjeuner de ce matin. C’est juste miam un régal. merci, j’en achèterai plus à la boulangerie.Je regrette juste de ne pas avoir mis plus de crème pâtissière

     
  • bonjour chef Nini,
    pour les plus grands, j’ai remplacé le chocolat par des raisins secs gonflés dans du rhum
    ça se laisse manger
    merci pour cette recette

     
  • delicieuse recette precious-z
    à paris
    en boulangerie pour nous les « brioches suisses « etaient des raisins et non du chocolat (il y a 30 ans).
    je m etonne que maintenant partout la recette est du chocolat

     
  • Bonjour Chef Nini !
    Je ne dispose que de farine T45 est-ce un problème à la réalisation de ces brioches ?
    Merci de votre réponse (j j’aimerais les faire au plus vite)

     
  • Si tu n’as vraiment rien d’autres, tu peux faire avec de la T45. Il faudra peut-être revoir les quantités (à faire quand la pâte aura fini d’être pétrie). Elle n’a pas le même pouvoir d’absorption que la T55.

     
  • Merci beaucoup pour votre réactivité ! Je ferai tout de même une nouvelle recherche en supermarché avant de me lancer…

     
  • Très bon, mais bien meilleures bien fraîches (sortant du frigo) le lendemain!

     
  • j ai réalisé cette recette ce we un vrai régal pour moi et ma famille, ça m a fait pensé au navette Leersoise que l’ on fait dans le nord de la France
    un délice

     
  • excellentes brioches bien moelleuses et juste sucrée comme il faut. moi je n’ai pas mis de crème pâtissière, que du chocolat et c’était parfait. merci chefnini encore pou cette recette.

     
  • Bomjour,

    Merci Chef Nini de cette belle recette, que je ne connaissais pas. (eh oui.. je viens aussi de la Suisse). J’ai préparer cette recette cette après midi pour le goûter. Elle était excellente, merci ! la seule chose est que ma crème pâtissière était dure. Difficile à l’étaler et j’ai dû la mettre en petit morceaux. J’ai dû faire qqch de faux… mais ma recette de crème pâtissière à le double de lait pour la même quantité de Farine / Maïzena.
    Mais même ainsi c’était délicieux, tout le monde l’a dévoré !!
    Merci !

    Sandra

     
  • Merci beaucoup pour ces jolies photos qui donnent envie. Cette aprem j’ai testé la recette la famille adore les petites brioches. J’ai utilisé le robot compagnon et la farine type 45 aucun soucis .
    Ton blog est super chefNini
    Merci beaucoup

     
  • Bonjour Chef Nini
    J’ai une petite question.
    J’ai lu sur votre article sur les levures que la levure déshydratée n’a pas besoin d’être délayée dans du lait avant de l’utiliser or sur les paquets ils préconisent de la mélanger à du lait tiède pendant 15min avant de s’en servir.
    J’ai suivi votre recette en l’incorporant directement avec la farine sans la délayer dans du lait et la brioche n’a pas levé :(
    Comment se fait-ce?
    Merci bcp.
    Berenice.

     
  • Bonjour Bérénice,

    Il s’agissait surement dans ce cas d’une levure sèche active.

     
  • C’est de la levure de boulangerie déshydratée en sachet de la marque vahiné …

     
  • Bonjour Chefnini, j’ai testé cette recette et c’est un régal !! merci. Par contre dans la préparation de la pâte briochée vous parlez du sel, mais vous n’avez pas mis la quantité dans les ingrédients. J’ai mis 1 c à c et cela parait être le bon dosage.

     
  • j aime beaucoup être suisse du coup :-)))

     
  • Recette faite ! J’ai juste remplacé la levure déshydraté par de la fraîche (20g). Merci pour toutes ces explications et ces belles photos, très bonne recette.

     
  • J’ai réalisé les brioches Suisses deux fois ce weekend, la première fois pour ma famille et la seconde pour mes collègues, félicitations pour cette excellente recette, le résultat était à la hauteur de mes attentes, les explications sont claires et faciles à réaliser. Ce n’est pas la première recette que je fais à partir de votre blog et à chaque fois c’est réussi. Je recommande vivement votre blog et les merveilleuses recettes qu’il contient à mon entourage. Encore merci

     
  • Merci Merci Merci ! :)

     

Ajouter un commentaire