Chips de banane plantain

Posté .

chips-banane-plantain2

C’est la première recette que je fais avec de la banane plantain. Je me suis laissée tenter par l’achat d’une banane depuis le temps que je vois ce « faux fruit » sur les étals. La banane plantain est plus grosse et plus longue que la banane que l’on connait.  Elle s’achète encore bien verte et se cuisine plutôt comme un légume en accompagnement d’une viande.

Pour commencer cette découverte, je pars tout simplement sur des chips afin de connaitre le goût de la banane plantain en toute simplicité. Et je trouve ça absolument délicieux. Si vous avez envie de surprendre un peu votre entourage, je vous conseille cette recette pour un apéritif.

Macarons au chèvre et confit d’oignons

Posté .

macarons-chevre-oignon3

Il s’agit de la deuxième recette de macarons salés du blog. La première étant ceux au foie gras. Le chèvre est un fromage qui se marie parfaitement bien avec le sucré des coques. Et parce que j’aime le sucré/salé, j’ai ajouté au chèvre du confit d’oignons. C’est tout simplement délicieux et très équilibré !

Vous pouvez suivre ma recette de macaron en vidéo. Vous y découvrirez également la liste des ustensiles nécessaires, toutes les réponses à vos questions et la recette en images. Pour découvrir tous les parfums que j’ai déjà proposé sur le blog, c’est dans la rubrique macarons.

Beignets d’oignons

Posté .

La première fois que j’ai pu déguster des beignets d’oignons, c’était dans un restaurant indien. J’avais adoré. Cette version maison est également un régal et très simple à réaliser. Pas besoin d’une friteuse, j’utilise une casserole que je remplis à moitié d’huile. A l’aide d’un thermomètre, je surveille la cuisson, autour de 180°C – 190°C.

J’ai essayé une version nature, puis une version épicée. C’est une manière originale de varier cette recette de base.

Chips de betteraves

Posté .

J’expérimente les chips maison. J’avais commencé avec les chips de pommes, un vrai régal. Je poursuis aujourd’hui avec une version salée : la betterave. Elles sont si fines qu’elles sont transparentes et très fragiles. Mais c’est surtout parce que je les ai émincées vraiment finement à la base, à peine 1 mm d’épaisseur. Il serait peut-être mieux de les faire un peu plus épaisses.

Je n’ai pas voulu me servir de ma mandoline et c’est avec une trancheuse électrique que j’ai réalisé mes tranches. Je vous avoue que cet ustensile ne me sert pas souvent mais il peut s’avérer bien pratique !