Rillettes de canard aux 4 épices

Posté .

J’ai réalisé il y a peu de temps un pain de viande au cumin. La recette venait du livre Les grands apéros simples et gourmands : Classique carnet n°2. J’ai essayé de ce même livre les rillettes de canard. J’aime beaucoup ce livre mais je note quand même quelques problèmes de dosage. Donc, il faut faire attention quand on se lance dans les recettes pour ne pas faire d’erreur.

C’est une recette extrêmement simple, qui demande très peu de préparation, pour avoir un résultat délicieux !

Il est même possible de manger les cuisses de canard à la fin de la cuisson avant qu’elles ne soient transformées en rillettes. La viande est confite pendant 3h30 dans des épices, vous imaginez le fondant en bouche…

Roulé de viande des grisons au chèvre frais et herbes

Posté .

roule-viande-grison-chevre

2 possibilités pour manger ces roulés : Soit à l’apéritif sur un pique, dans ce cas coupez chaque roulé en 3. Soit en entrée avec une mâche, dans ce cas servez-en 3 par personne.

J’aime particulièrement la viande des Grisons : une viande fine et délicate en saveur. La crème au chèvre frais est onctueuse en bouche. C’est vraiment super bon et d’une facilité déconcertante. J’ai mis de la ciboulette et un peu de coriandre. Libre à vous de mettre les herbes qui vous plaisent (persil, menthe, cerfeuil…)

Concours Soignon : Verrines au chèvre frais et brunoise de courgettes

Posté .

verrine-chevre-menthe4

Aujourd’hui, je vous informe que la marque Soignon propose un concours de recettes pour les amateurs de chèvre. L’étant moi-même, ni une ni deux, je saute sur l’occasion !

Soignon, c’est quand même la marque phare des fromages de chèvre. Celui que je préfère, c’est la bûche sélection Soignon. Mais pour ma recette, j’ai choisi un tout autre produit : le chèvre frais à tartiner, super bon sur une tartine de pain.

Bouchées fromagères au crottin de chèvre et thym

Posté .

bouchees-fromagere-chevre3

A la base, ce devait être des madeleines. Recette trouvée dans mon dernier Prima Cuisine, je n’ai pas résisté à essayer la recette des madeleines au crottin de chavignol et thym. Mais au final, ça n’en a ni l’aspect (c’est toujours comme ça avec les madeleines salées), ni la textures. Je me permets donc de les renommer en bouchées fromagères.

C’est un vrai délice ! Elles se dégustent tout juste sortie du four où elles sont moelleuses à coeur et croustillant autour. Je ne sais pas ce que cela donne une fois froid, car nous avons tout mangé d’un coups ! C’est une très bonne idée pour une entrée accompagné de magret fumé et d’une salade verte ou en apéro dinatoire.