Pâte brisée sans gluten

Posté .

pate-brisee-sans-gluten6

Si vous êtes allergique ou intolérant au gluten, il n’est pas évident de faire des pâtes à tarte car le gluten joue un rôle très important dans leur élasticité.

Il existe cependant quelques recettes alternatives qui puissent tout de même vous permettre de cuisiner tartes, quiches, tourtes, etc…

J’ai utilisé un mélange de différentes farines dont la farine de millet brin qui apporte une jolie couleur et surtout une petite saveur très agréable. On peut la remplacer par de la farine de châtaigne mais dans une quantité moindre. Comptez plutôt 50 g et complétez les 50 g manquants par de la farine de riz.

La gomme de guar utilisée sert à apporter un peu d’élasticité à la pâte pour pouvoir l’étaler facilement. On la trouve dans les magasins bio au rayon des farines et levures. Mais vous pouvez faire sans.

La pâte obtenue n’est pas aussi croustillante qu’une véritable pâte brisée, elle reste sableuse mais on a un résultat plutôt sympathique.

Pickles de concombre à l’aneth

Posté .

puckles-concombre-aneth3

Après les pickles de radis, je vous propose une autre recette dans le même style avec des concombres et de l’aneth. Si vous avez déjà mangé des hamburgers au Mac Do, vous retrouverez le goût des gros cornichons qui sont à l’intérieur. Ces pickles sont parfaits pour vos burgers maison et vos sandwichs.

Ganache montée à la framboise

Posté .

ganache-montee-framboise7

Je pense que je commence à faire le tour des ganaches montées : chocolat, vanille, café et maintenant framboise (qu’on peut adapter à d’autres fruits). Pour les ganaches fruitées, il vaut mieux prendre des fruits acidulés car le chocolat blanc apporte déjà une bonne dose de sucre. Privilégiez les fruits rouges, les baies noires, les abricots aussi, les fruits de la passion.

Il me reste à vous proposer une recette de ganache montée au caramel et ganache montée aux agrumes et vous aurez les bases pour vos macarons et autres petites douceurs.

Sel de betterave

Posté .

sel-betterave

Je vous donne une idée toute simple pour utiliser de la betterave crue. Mes parents m’en ont données quelques unes et j’avais envie d’en profiter pour réaliser des recettes qui changent de l’ordinaire. Il y en avait une petite parfaite pour ce que je comptais faire, à savoir du sel de betterave. L’idée est toute bête : on râpe la betterave et on la fait sécher au four avant de la mélanger à du sel. Ça donne une super couleur et apporte une belle originalité au moment d’assaisonner une viande, un poisson ou des légumes.

Le sel se conserve plusieurs mois dans un contenant hermétique et à l’abri de l’humidité.

Moutarde à l’ancienne maison

Posté .

moutarde-ancienne-maison6

Et oui, on peut faire de la moutarde maison ! Et ce n’est pas du tout compliqué, à condition de trouver facilement des graines de moutarde. J’en ai trouvé dans mon petit Monoprix. Ça ne fait pas longtemps qu’il est ouvert et je découvre des petites choses très sympathiques à chaque fois que j’y vais. Je ramène des produits que je n’avais pas prévu d’acheter… On trouve aussi des graines de moutarde dans les magasins bio.

Une fois les graines de moutarde trouvées, c’est votre petit mixeur qui va faire tout le travail. On peut la faire au mortier et pilon, mais c’est plus fastidieux. La moutarde se fait avec :

  • du vinaigre : qui apporte de l’acidité,
  • de la farine : qui sert d’épaississant,
  • du miel : qui adoucit le piquant des graines,
  • de l’huile et de l’eau qui servent à lier et émulsionner.

On peut ensuite y ajouter des herbes séchées : thym, estragon, ciboulette…

Lorsque vous aurez terminé votre moutarde vous serez curieux de goûter. Vous verrez, le résultat est plutôt amer et manque de piquant. Mais, en la plaçant quelques heures au réfrigérateur, les saveurs vont complètement changer, l’amertume va disparaître et le piquant va arriver. Et je peux vous dire que la moutarde maison arrache ! :-D

À la place du miel, j’ai mis du sirop d’érable. J’ai mis aussi de l’estragon car j’aime beaucoup ça dans les moutardes.

Pour le vinaigre, vous pouvez prendre du vinaigre de xérès, de cidre, de framboise, balsamique blanc… C’est vous qui faites votre moutarde, donc vous choisissez les parfums que vous aimez !

La moutarde maison se conserve de la même façon et aussi longtemps que la moutarde du commerce.