Gnocchi à la romaine en images

Posté .

gnocchi-romaine7

Vous connaissez sûrement très bien les gnocchi de pomme de terre. Peut-être connaissez-vous un peu moins les gnocchi à la romaine. Ils n’ont en commun que le terme « gnocchi » car ils se présentent différemment et se font différemment également.

Les gnocchi à la romaine sont à base de semoule fine, de lait et de parmesan. C’est un peu comme une polenta que l’on fait durcir au réfrigérateur, que l’on découpe en ronds et que l’on dore à la poêle. Comme je vous le disais, cela n’a rien à voir avec les gnocchi de pommes de terre !

Mais c’est encore plus gourmand. J’aime les accommoder une fois poêlés de cette façon : du coulis de tomate au fond d’un plat à gratin, les gnocchi disposés les uns à côtés des autres, un peu de fromage (chèvre frais, mozzarella), des herbes, du bacon en dés. Un petit tour au four pour faire chauffer tout ça et je sers ce plat avec de la salade verte.

Risotto au poireau, Chabichou et zestes de citron

Posté .

Le risotto fait parti de mes plats préférés. Je le mange à toutes les sauces : viandes, poissons, crustacés, légumes, fromages… C’est un plat en général économique et qui demande peu de préparation. Aujourd’hui, je vous propose une version chèvre (du chabichou) et poireaux, parsemée de zestes de citron pour la fraicheur et la couleur.

Un vrai régal !

Risotto aux girolles et sel d’Himalaya

Posté .

Comment sublimer un simple risotto au parmesan ? Avec quelques girolles poêlées. C’est en ce moment et il ne faut pas les rater. Hormis les champignons de Paris, je n’ai pas trop l’habitude de cuisiner les champignons sauvages. Ce n’est pas un reflex, mais je vais un peu changer ça. Ca me permet de découvrir de nouvelles saveurs et d’apprendre à les apprécier un peu plus.

Ce risotto nous a complètement séduit. Parmesan et girolle font un délicieux mélange.

J’ai servi ce plat avec quelques grains de sel rose d’Himalaya. En avez-vous déjà entendu parlé ? Je vous en dit un peu plus, ci-dessous.