Clafoutis au surimi et tomates cerise

Posté .

clafoutis-coraya7

Mettre des surimi dans un clafoutis, il fallait oser. Et j’ai franchement adoré. Ici, les Coraya donnent un petit parfum sucré, et de la douceur à ce clafoutis. Les tomates cerises viennent exploser dans la bouche et apporter du jus acidulé très appréciable.

Ce clafoutis est à déguster froid.

Pizza verte à la mozzarella et boeuf haché

Posté .

pizza-petit-pois4

Pour changer du coulis de tomate devenu tellement classique dans les pizzas, ou de la crème fraîche parfois un peu lourde, vous pouvez réaliser un coulis de petit pois à étaler sur la pâte avant d’y mettre vos ingrédients. Cette pizza est riche en ingrédients et absolument délicieuse. Les petits pois apportent un côté sucré très agréable et les tomates cerises viennent réveiller le tout.

J’y ai mis également du steak haché, des pignons de pin, de la mozzarella, du yaourt (pour son côté un peu acidulé et crémeux) et un échalote.

Tarte aux oignons et à la tomate

Posté .

tarte-tomate-oignon3

Cette recette, je la tiens de ma maman. Elle nous la faisait souvent et je l’adorais ! Mais je l’ai un peu modifiée. Elle utilisait de la pâte feuilletée, j’ai préféré préparer une pâte à pizza. J’ai également caramélisé les oignons au vinaigre balsamique et utilisé en fond de tarte une fine couche de coulis de tomate.

Malgré ces petites modifications, je retrouve le bon goût des oignons caramélisés mêlés aux fines tranches de tomates et au parfum du thym. Pas de viande, pas de fromage. Elle est parfaite ainsi !

Pizza et Hot Dog balls

Posté .

pizza-ball17

Ces deux recettes ont été pensées et crées dans un but bien précis et pour le lancement d’un produit à 10000 lieux de la cuisine : la mise sur le marché du nouveau Citroën C4 Picasso, le Technospace.

L’idée était de proposer une recette du futur stratosphérique, une nouvelle façon de consommer facilement dans sa voiture, sans miettes de pain et de manière ludique pour les enfants !

J’ai imaginé revisité les classiques que les enfants adorent : pizza et hot dog pour les transformer en une sucette colorée. On peut les manger froides ou chaudes. J’ai une préférence pour la deuxième version. Réchauffées quelques minutes au four (sans bâtonnet), il est intéressant de voir que le glaçage ne coule absolument et fusionne avec le pain. C’en est presque encore meilleur !

Les sucettes sont composées d’un glaçage au poivron et à l’agar-agar, d’un pain moelleux à buns et d’une garniture typique des deux préparations : saucisse/moutarde/gruyère pour le hot dog, mozzarella/préparation au jambon, coulis de tomate, oignon et origan pour la pizza. Le goût du poivron ne se sent pas vraiment, ce n’est donc pas gênant à la dégustation.

La recette parait longue, il y a plusieurs petites choses à faire mais au final avec un peu d’organisation, ce n’est pas si long que ça à faire. Vous pouvez vous simplifier la vie en proposant uniquement des pizza balls ou uniquement des hot dog balls.

Lisez jusqu’au bout cet article, une surprise vous y attend à la fin.