Coquelet en crapaudine – moutarde et sésame

Posté .

coquelet-crapaudine-moutarde-sesame5

Le terme crapaudine désigne une découpe des petites volailles comme le coquelet ou la caille. C’est très facile à faire, il vous suffit juste d’un couteau. Plus simple encore, vous pourriez utiliser un sécateur de cuisine. L’idée, c’est de découper tout le long du dos de la volaille et de l’ouvrir en portefeuille pour l’aplatir et lui donner la forme ci-dessus. Pour les beaux jour, vous pourrez le cuire au barbecue car la cuisson se fait plus rapidement.

J’ai badigeonné ma volaille de moutarde, d’huile de sésame et j’ai mis un mélange de petites graines que l’on trouve maintenant assez facilement dans les GMS (rayon farine) ou dans les magasins bios.

Brochettes de magret de canard à la marjolaine

Posté .

brochette-magret-marjolaine5

En passant devant mon fleuriste, j’ai vu ces herbes qui me faisaient de l’oeil. Je ne crois n’avoir jamais goûter à la marjolaine. C’est une plante qui sent bon le sud. Elle m’a inspiré cette recette légère et fraîche. J’adore le magret de canard, c’est une viande qui ne me déçoit jamais. On peut l’accommoder de nombreuses façons.

J’ai accompagné des brochettes marinées de feuilles de trévise garnies d’un mélange de tomates, d’oignon nouveau et d’un peu de citron vert. Et pour que ce soit plus consistant, j’ai ajouté de la semoule.

Pot-au-feu

Posté .

pot-au-feu

Ça va peut-être vous étonner mais je n’ai jamais vraiment aimé le pot-au-feu. Les légumes sûrement. Je n’aimais pas les poireaux, ni les navets d’ailleurs (et c’est toujours le cas). Le fait que ce soit un bouillon et non une sauce bien onctueuse, sûrement aussi. Et puis la viande. Pour cette recette, il faut varier les morceaux, il faut de la viande grasse, de la viande maigre et de la viande gélatineuse. Mais une viande gélatineuse, beurk ! Fallait pas que je tombe dessus. La seule chose que j’aimais quand il y avait pot-au-feu le dimanche midi, c’est que le lendemain, on avait droit à du hachis parmentier !

Donc finalement, je n’ai jamais fait de pot-au-feu depuis que je suis partie du cocon familial. Mais ce week-end, j’ai voulu tester. J’ai pris la recette de ma maman en y apportant des toutes petites modifications. Et finalement, je me suis vraiment vraiment régalée !

Nuggets de poulet au quinoa soufflé

Posté .

nuggets-quinoa2

Mon paquet de quinoa soufflé est resté longtemps au fin fond de mon placard et il fallait vraiment que je l’écoule. Du coup, j’ai pensé à cette petite recette de nuggets où la chapelure a été remplacée par le quinoa. Cela donne non seulement une délicieuse saveur mais aussi du croustillant. La cuisson à la poêle lui confère aussi un goût de torréfaction.

Le quinoa soufflé se trouve dans la magasins bios.

Et comme accompagnement, pensez à ce ketchup de potiron.

Poulet rôti au roquefort, noix et poires

Posté .

poulet-roti-poire-roquefort

Lorsque je vous avais présenté la brique Emile Henry, j’ai mis une photo d’un poulet rôti dans le plat. La recette arrive enfin ! C’est un poulet aux poires, au roquefort et aux cerneaux de noix. Moi qui n’aime pas vraiment le roquefort – en fait je n’aime pas du tout le roquefort – mais ici, il me convient puisque sa saveur est adoucit par le fruit. La sauce que l’on obtient est assez douce, ça m’allait très bien. Si vous n’avez pas la brique Emile Henry, vous pouvez utiliser une cocotte qui passe au four.