Faire des glaces sans sorbetière : technique et conseils

Posté .

glace-vanille-rhume-amandes2

Je sens que les envies de glace vont bientôt se faire sentir avec l’arrivée des beaux jours. Les recettes de sorbets et glaces maison que je propose sur le blog sont réalisées avec une sorbetière. Mais je me suis rendue compte que vous étiez aussi nombreux à avoir envie de faire vos glaces maison sans avoir à investir dans une machine dédiée. Sachez qu’il est possible de s’en passer ! Et je vous donne aujourd’hui la technique et quelques astuces pour vous lancer.

Foncer un cercle à tarte

Posté .

foncer-cercle-patisserie14

Article technique sous forme de pas à pas pour aujourd’hui. J’ai pensé que vous montrer comment foncer un cercle à tarte vous intéresserait.

Il existe deux méthodes pour cela.

La classique, la plus facile, est de placer le cercle sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, d’y placer la pâte étalée par-dessus et de faire épouser la pâte avec vos doigts. C’est la technique que l’on utilise lorsqu’on fonce un moule à tarte classique. Avec un cercle sans fond, cette technique n’est pas la plus jolie car la jointure entre le fond et le bord est arrondie.

On peut avoir quelque chose de beaucoup plus net et propre avec la deuxième méthode que je vais vous expliquer en images.

Que faire avec des blancs d’oeufs ?

Posté .

blanc-oeuf2

Dernièrement, je vous ai proposé un article pour utiliser les jaunes d’oeufs en cuisine. Il était normal que je parle cette fois-ci des blancs d’oeufs qui nous restent après avoir faire une crème anglaise, une mayonnaise ou des biscuits.

J’ai donc encore farfouillé sur mon blog pour vous donner des idées de recettes. Je vous explique aussi comment les conserver et les congeler.

Pâte feuilletée inversée

Posté .

pate-feuilletee-inversee27

Il me restait une dernière recette de pâte feuilletée à vous proposer en pas à pas : la pâte feuilletée inversée.

Pour vous expliquer ce qu’est la pâte feuilletée inversées, je vais revenir sur le principe de la pâte feuilletée classique. Pour préparer une pâte feuilletée, on enferme du beurre dans une pâte (un mélange de farine, sel, eau, beurre) appelée détrempe.

Ici, c’est l’inverse. On va enfermer la détrempe dans le beurre. Mais ce n’est pas du beurre pur que l’on va utiliser, mais un mélange de beurre et de farine qui sera plus facile à manipuler. On l’appelle beurre manié.

Lorsque votre pâte est terminée, vous pouvez la conserver 3-4 jours au réfrigérateur ou la congeler. Dans ce cas, coupez-la en 2 et placez ces deux parts dans des sacs congélation. Vous pourrez faire 2 tartes. Pour la décongélation, laissez-la au réfrigérateur.

Concernant le beurre, je vais me répéter car j’ai déjà abordé ce sujet dans mon article sur la pâte feuilletée. Je ne prête pas attention au choix du beurre. Je lis souvent qu’il faut prendre un beurre sec, le beurre de tourage serait parfait, ou à défaut un beurre de Charente. Cependant, je prends la marque de mon supermarché « Beurre de Bretagne » et je n’ai jamais rencontré de problème, mes pâtes feuilletées gonflent très bien. Veillez à ne pas prendre de beurre tendre, facile à tartiner.

Conseil important : Ne jamais mettre la pâte en boule. Le principe de la pâte feuilletée, c’est d’avoir une couche de pâte, une couche de beurre,  une couche de pâte, une couche de beurre… pour obtenir ce feuilleté.

Qu’a cette pâte feuilletée inversée de mieux que sa grande sœur ?

  • Elle est un peu plus facile à préparer. La plus grande difficulté de la pâte feuilletée classique est d’éviter au beurre de s’échapper de la détrempe, ce qui pose souvent des problèmes. Ici, ce n’est plus le cas.
    Cependant, la difficulté de la pâte feuilletée inversée se situe plutôt dans l’étalage du beurre manié. Avec la chaleur de la pièce ou une manipulation un peu trop longue, le beurre manié devient pommade et rend le travail compliqué. Mais un petit tour au frais et tout se règle rapidement.
  • Elle est moins longue à faire. Il y a moins de tours (3 tours contre 6) et de temps de pause qu’avec une pâte feuilletée classique (4h30 contre 6h30).
  • Son résultat est aussi bluffant, peut-être même plus, que la pâte feuilletée classique. Voir mes photos dans l’article.

Je pense vous avoir tout dit. Maintenant, c’est à vous de jouer !

Pour les autres recettes de pâtes feuilletées, cliquez sur les liens ci-dessous :