Levain naturel maison

Posté .

Je me suis lancée depuis maintenant un mois dans la fabrication d’un levain naturel maison pour m’essayer au pain au levain. Je me suis longtemps documentée (notamment chez Makanaibio) pour connaître la marche à suivre.

Le levain demande de la patience (il faut compter 1 semaine et demi, voir 2 semaines avant de pouvoir l’utiliser) et de l’attention (il faut s’en occuper souvent). Mais, lorsque vous sortez du four un magnifique pain au levain, tous les efforts sont oubliés et on se dit qu’on a bien fait.

La recette des farfalles en images

Posté .

farfalles-maison

Si vous réalisez vos pâtes vous-même, vous remarquerez qu’on a toujours tendance à faire des pâtes longues : spaghetti, tagliatelles, lasagne… Alors voilà, je cherchais à varier la forme de mes pâtes et j’ai vu que l’on pouvait faire ses farfalles facilement. Cela demande certes un peu de temps pour les façonner, mais le coup de main est rapide à prendre.

Comment tempérer du chocolat

Posté .

On m’a souvent demandé lors de mes recettes de chocolats maison : « Mais tu ne tempères pas le chocolat ? » C’est vrai que je n’ai jamais pris la peine de me renseigner sur cette technique de base de fonte du chocolat car j’ai toujours obtenu des chocolats brillants et qui ne blanchissent pas.

Cependant, un client m’a demandé récemment d’écrire un article sur le tempérage pour son blog. J’aime travailler le chocolat et la rédaction de cet article m’a passionné. Je vais donc vous expliquer ce qu’est le tempérage, à quoi cela sert et comment tempérer du chocolat noir, au lait ou blanc.

Lancez-vous pour Pâques !

La recette des gnocchis en images

Posté .

gnocchis-maison6

Je me suis enfin décidée à vous présenter la recette des gnocchis maison en images. Je vous présente également le façonnage avec une fourchette en animations et vous allez voir, c’est si simple !

Je vous explique aussi pour la cuisson, la conservation et la congélation plus bas.

Avant de vous lancer, j’aimerai apporter quelques précisions :

  • Pour la réussite de cette recette, il est important de choisir la bonne variété de pommes de terre. Je prends toujours des Rattes du Touquet qui conviennent parfaitement pour ces gnocchis. Chaque variété est différente et s’utilise pour des préparations bien spécifiques. Certaines pommes de terre vont devenir collantes en s’écrasant, vont mal absorber la farine et vous n’arriverez jamais à former vos gnocchis. Si vous ne trouvez pas de Rattes du Touquet, prenez des pommes de terre à chair ferme, des pommes de terre dites « vapeur » comme la Belle de Fontenay, la Pompadour, la Charlotte, la Nicola, la Roseval, la BF15.
  • Il est important de réduire en purée vos pommes de terre avec un presse-purée ou un moulin à légumes. N’utilisez surtout pas vos robots : vous allez rendre la consistance de la purée élastique et la transformation en gnocchi va s’avérer compliquée.
  • Enfin, la cuisson avec la peau n’est pas sans raison. De cette façon, les pommes de terre absorbe le moins d’eau possible et vous n’obtiendrez pas de purée trop liquide.