Confiture de pêches et d’abricots

Posté .

Profitons de la fin de la saison des pêches et des abricots pour en faire de délicieuses confitures.  On peut ajouter dans cette recette de la vanille, du gingembre ou quelques gouttes d’amande amère afin de donner un goût un peu plus original. C’est du soleil en bocaux à tartiner sur son pain le matin.

Pour 2 pots :

  • 250g de pêches (poids dénoyautées)
  • 250g d’abricots (poids dénoyautés)
  • 350g de sucre cristal
  • le jus d’1/2 citron

1- Coupez les fruits en petis morceaux.

2- Mettez-les dans une casserole avec le sucre et le jus de citron. Mélangez l’ensemble puis mettez à chauffer sur feu doux et laissez cuire pendant 15-20 min.

3- Pensez à mélanger les fruits pour éviter qu’ils ne s’accrochent au fond. Pour vérifier si la confiture est prête, faites-en tomber une goutte sur une assiette. La confiture doit alors se figer immédiatement pour former une perle.

4- Versez la confiture dans les bocaux, fermez-les et retournez-les.

5- Laissez refroidir pour entreposez-les dans un endroit au frais ou directement au réfrigérateur.

Remplissez ce formulaire pour partager cet article par e-mail.
Tous les champs sont obligatoires.

QR code
Scannez ce QR-Code à l’aide de votre smartphone / tablette pour y afficher cet article et emmenez-le dans votre cuisine !

23 commentaires :

  • C’est un vrai concentré d’été que cette belle confiture bien orangée!

     
  • Voilà une bien belle confiture estivale ! Bravo

     
  • Mmmm, ça me fait bien envie tout ça. Dommage que l’on ne trouve pas d’abricot par ici. Quant aux pêches, bof, elles ne sont jamais terribles… Je me demande si je ne vais pas tenter la recette avec de belles mangues (histoire d’avoir aussi mon soleil en bocal à tartiner le matin…) ;-)

     
    4 petits suisses dans un bol de riz,
  • ça sert à quoi de retourner le pot de confiture ?
    J’ai fait quelques pots de prunes parce que je n’ai pas pu résister, mais faute de savoir stériliser je suis restée très raisonnable .
    on stérilise comment ? c’est indispensable ?

     
  • Le fait de retourner le pot revient à faire un vide d’air et donc de permettre de conserver plus longtemps la confiture. C’est une alternative à la paraphine.
    Je ne sais pas comment stériliser les pots, c’est pourquoi je réalise que 1 ou 2 pots à chaque fois. Il me semble qu’il faut faire bouillir les pots et les laisser séchés à l’air libre.

     
  • Miam ! J’en salive ! Bisous !

     
  • C’est trop bon ça !!

     
  • ma belle sœur m’a donnée quelques pots ses magnifiques confitures à la pèche et gingembre ou lavande + quelques amandes: c’est une merveille, le seul problème,c’est qu’un pot ne dure que trois/quatre jours!!! très belle recette. pour la stérilisation: je mets de suite la confiture brulante ds les pots, il faut que le haut du pot soit parfaitement propre puis je retourne, le vide se crée ,les pots se conservent alors longtemps (sauf si vs avez des gourmands à la maison…)sinon faire bouillir quelques minutes les pots fermés ds l’eau.

     
  • moi aussi je fais mes confitures maison, c’est trop bon, on sent bien la saveur des fruits, ta confiture a l’air extra, si ça t’intéresse passe voir sur mon blog ;)

     
  • Pour stériliser les pots, je les plonge vides avec leurs couvercles quelques minutes dans l’eau bouillante, les pose sur un torchon propre, les remplit, les retourne pour le vide d’air. ce n’est pas sorcier et ça permet de faire des grosses quantités pour longtemps!

     
  • Dommage la saison des abricots est terminée à Lyon ! en tout cas merci pour ta recette je la garde pour 2012 car la confiture d’abricots est ma préférée. En ce moment c’est la fin de saison pêches de vignes (1kg) / framboises (500G) pour faire une délicieuse confiture, tirée d’une vieille recette D’ami des jardins…

    ps : pour ta succulente recette tu utilises quelles variétés de pêches ? jaunes, blanches, nectarines ? Au fait c’est ma 1ere intervention sur ton blog (d’habitude je passe par fbook alors que ton blog je le lis depuis bien 1 an ;)
    Sylvie

     
  • Bonsoir Sylvie,
    Pour cette recette, j’ai pris des pêches jaunes. N’importe quelle variété fera l’affaire, le principal c’est qu’elles aient du goût.
    Une confiture pêche de vigne / framboise, ça me fait bien envie :-)

     
  • Sur d’autres recettes, il est recommandé de laisser macérer les fruits avec le sucre pendant au moins 24 heures. Quel est l’intérêt ? Sinon comment fais tu pour stériliser tes bocaux ?

    Merci ! :)

     
  • Je ne sais pas à quoi ça sert de les faire macérer.
    Je ne stérilise pas mes bocaux étant donné que je n’en fais qu’un ou deux. Je ne les stocke pas.

     
  • Merci pour cette réponse rapide ! :) Mon père récupérait les noyaux de pêches qu’il mettait dans un petit sac en tissu et le mettait ensuite lors de la cuisson. Il cassait également les noyaux d’abricots pour récupérer la graine qui se trouvait à l’intérieur. Il disait que ça donnait plus de goût à la confiture! Dommage que tu n’ai pas plus d’information concernant la macération.

     
  • J’ai déjà entendu parlé de cette astuce que ton père fait ! Il a raison. :)

     
  • Peut-on ramplaser le sucre par du spenda pour la cofiture

     
  • j’ai fait une erreure le mot est splenda

     
  • Je ne connais pas du tout ce produit, donc je ne sais pas.

     
  • Oh que cela me tente!!! La confiture d’abricot est ma préférée… après la marmelade d’oranges ;-)
    Miam!
    Et encore merci pour vos partages!

     
  • J’ai fait la recette du marmiton ma confiture déjà en pot mais trop liquide que faire maintenant pour epaissir merci

     
  • Je remettrai à cuire dans ce cas.

     
  • j viens juste de la faire

     

Ajouter un commentaire