Maki au saumon

Posté .

La cuisine Japonaise va petit à petit prendre place sur mon blog. Loin d’être amatrice de sushi, j’ai quand même tenté le coup car mon homme adore ça. Nous nous sommes donc lancés dans cette aventure culinaire pour une séance de cuisine à 4 mains.

Ceci est donc notre toute première expérience en terme de maki et sushi et nous nous en sommes très bien sorti. La cuisson du riz est l’étape la plus cruciale, c’est ce qui fait la réussite du sushi.

Je vous propose donc une premier post expliqué en images pour le roulage du maki. Les photos n’étaient pas spécialement prévues pour le blog, alors à notre prochain essai nous en ferons des plus sympathiques.

Il est également prévu, plus tard, que nous vous proposions une vidéo pour la préparation du riz.

Avant de commencer…

Pour le poisson, nous vous conseillons vivement d’utiliser du poisson surgelé car la surgélation permet de tuer les vers. D’après ce que j’ai pu lire, les restaurateurs japonnais ont pour obligation de surgeler leur poisson frais pour éviter tout problème alimentaire. Autant ne pas prendre de risque donc. Le poisson cru de Picard est excellent car pas trop gras et sa découpe se fait facilement.

Décongelez-le la veille au soir pour le lendemain au réfrigérateur, pour avoir une décongélation lente.

Nous avons trouvé la recette du riz sur le site a-vos-baguettes. Avant de commencer, il est important d’avoir un wok, une poêle ou une sauteuse avec un couvercle transparent. La cuisson du riz se fait à l’étouffé, il est important de ne jamais soulever le couvercle. Or pour vérifier la prise de l’ébullition et compter les bons temps de cuisson, le couvercle transparent est très pratique.

Pour 28 makis de saumon

le riz

  • 250g de riz japonnais
  • 25cl d’eau
  • 3cl de vinaigre de riz
  • à peine 1cs de sucre
  • 1/4cc de sel

les makis

  • 1 pavé de saumon surgelé Picard
  • 4 feuilles d’algue Nori

La sauce d’accompagnement

  • Sauce soja sucrée
  • wasabi

Le vinaigre de riz

1- Versez le vinaigre de riz, le sucre et le sel dans une petite casserole.

2- Mettez sur feu moyen et mélangez jusqu’à dissolution totale du sucre et du sel.

3- Laissez refroidir à température ambiante.

Le riz

1- Versez le riz dans une passoire et laissez couler de l’eau froide dessus jusqu’à ce que l’eau qui s’en écoule devienne claire. Remuez-le avec les mains pour faciliter le nettoyage.

2- Égouttez-le bien et versez-le dans une casserole (muni d’un couvercle transparent).

3- Ajoutez l’eau. Vérifiez bien que le riz est bien à plat dans la casserole et que tous les grains sont bien recouverts d’eau.

4- Déposez le couvercle et faites chauffer sur feu fort jusqu’à la prise de l’ébullition – d’où l’intérêt du couvercle transparent.

5- Comptez 2 min de cuisson à partir de l’ébullition.

6- Puis baissez le feu au minimum et comptez 10 min de cuisson.

7- Arrêtez le feu et laissez reposer 10 min, toujours avec le couvercle.

8- Retirez le couvercle et avec une spatule souple, soulevez délicatement le riz du fond de la casserole.

9- Versez le riz dans un saladier. Continuez à mélanger toujours délicatement, de bas en haut, comme pour une mousse au chocolat et versez le vinaigre de riz additionné de sel et de sucre.

10- Vous devez continuer de mélanger jusqu’à ce que le riz soit à température ambiante. Aidez-vous d’un éventail ou d’une feuille de papier pour le ventiler de temps en temps.

11- Si le riz doit attendre avant utilisation, couvrez-le d’un linge humide à température ambiante. Le riz ne doit jamais passer au réfrigérateur.

Le poisson

1- Coupez dans le pavé, dans le sens de la longueur, une lanière de 5 mm d’épaisseur, et aussi longue que la feuille de Nori.

2- Si elle n’est pas aussi longue, rajoutez en une autre pour combler.

Les makis

1- Posez sur un plan de travail, la natte en bambou.

2- Déposez une feuille de Nori par dessus.

3- Avec les mains humides (prévoyez un bol d’eau à côté de vous), prenez du riz et déposez-le sur la feuille en vous arrêtant à la moitié.

2- Déposez la lanière de saumon sur le 1er tiers de la largeur du riz.

3- Commencez le roulage en vous aidant de la natte et en pressant bien pour que les makis se tiennent lors de la découpe.

4- Arrêtez-vous de rouler lorsque la natte a fait un tour complet (cf photo ci-dessus).

5- Retirez l’excédent de riz sur la feuille de nori (si jamais vous en aviez mis de trop).

6- A l’aide d’un couteau, coupez la feuille de nori à 2 cm de la natte.

7- Humidifiez cette partie pour la coller au maki. Retirez la natte et voilà ce que vous devez obtenir :

8- Avec un couteau bien aiguisé, coupez des tronçons de même taille.

9- Réservez les makis au réfrigérateur avec un film alimentaire jusqu’à dégustation, le jour-même.

La dégustation

1- Déposez du wasabi au fond d’un petit bol, versez 2 gouttes de sauce soja pour faire dissoudre le wasabi.

2- Ajoutez de nouveau de la sauce soja jusqu’à ce qu’elle soit à votre gout en terme d’assaisonnement.

Remplissez ce formulaire pour partager cet article par e-mail.
Tous les champs sont obligatoires.

QR code
Scannez ce QR-Code à l’aide de votre smartphone / tablette pour y afficher cet article et emmenez-le dans votre cuisine !

12 commentaires :

  • Sacrée patience que tu as là de préparer des makis. En tout cas, ils sont très appétissants :-)

     
  • Waaoowww!!! j’adore la cuisine japonaise (enfin celle qu’on nous propose en France ;))
    Merci pour ce pas-à-pas, et c’est chouette que tu ajoute cette spécialité à ton blog.

     
  • C’est une cuisine que je commence à faire et j’adore….
    Les photos sont appétissantes… miammm

    manue

     
  • Un autre de mes défis 2011. J’avais déjà essayer une fois mais c’était sans compter la cuisson du riz… Mais avec toutes tes explications, je devrais m’en sortir !!

     
  • j’adôôre les sushi! et la cuisine japonaise qui est aussi sublime que notre cuisine gastronomique. Je vais suivre ces recettes de très prés.

     
  • wow wow wow !!!! j’adore !!! et tes photos !!! un vrai suplice ;o)

     
  • super coup de main et grande patience, bravo!!!

     
  • miam miam sa à l’air trop trop bon

     
  • Un grand merci : c’était mes premiers makis !! j’avoue que sans tes explications je n’aurait pas oser me lancer, mais cela valait le coup, même mon chéri m’a avouer que cela valait ceux du resto!

     
  • Fait aujourd’hui, c’est d’une facilité déconcertante !! Merci pour ta recette !

     
  • Merci encore pour cette recette dont j’use et j’abuse ! La première avec la femme de ma vie, il y a quatre ans déjà…!
    J’ajouterai un conseil à force du temps : une fois la feuille de nori repliée, laisser reposer le temps de faire la suivante, avant de la couper. En absorbant l’humidité du riz, une minute plus tard, la découpe est nette et facile !

     
  • Merci pour ton petit conseil Titi63 ! :)

     

Ajouter un commentaire