Moelleux mangue/passion, coeur framboise

Posté .

On m’a lancé un défi : réaliser une recette avec un minimum de 30g de lait en poudre Régilait. Je n’ai jamais acheté ce produit, même pour mes yaourts. Cependant, j’avais envie de le connaitre alors j’ai accepté. C’est ainsi que j’ai pu découvrir que le lait en poudre était intéressant pour pas mal de recettes : il rend les sablés plus friables, il apporte du moelleux aux gâteaux, il évite les grumeaux dans la béchamel et apporte de la légèreté aux crêpes… C’est aussi un ingrédient qui va aider à conserver vos gâteaux et vos pains en ralentissant la déshydratation.

Pour mon défi, j’ai réalisé des petits gâteaux moelleux à la mangue et aux fruits de la passion avec un coeur framboise. A cette époque, j’utilise bien évidemment des framboises surgelées. Le tout est fruité et bien moelleux, ça se mange très vite, surtout avec leurs petites tailles.

Pour 10 petits moelleux :

  • 2 oeufs
  • 50g de farine
  • 10g de sucre
  • 30g de beurre
  • 30g de lait en poudre
  • 1 petite boite de mangue
  • 2 fruits de la passion
  • 10 framboises
  • quelques amandes effilées

1- Faites fondre le beurre.

2- Mixez la mangue (sans le sirop) et la pulpe des fruits de la passion.

3- Récupérez 130g de pulpe et versez-la dans un saladier. Réservez le reste.

4- Ajoutez à la pulpe le sucre, le lait en poudre et l’oeuf. Fouettez.

5- Finissez par la farine et le beurre fondu. Mélangez convenablement.

6- Répartissez la pâte dans des moules à petits muffins.

7- Enfoncez une framboise au centre et décorez de quelques amandes effilées.

8- Faites préchauffer votre four à 180°C et enfournez pour 20 min.

9- A la sortie du four, les moelleux ont bien gonflés et vont reprendre une taille normale en refroidissant.

10- Servez-les avec le reste de coulis.

Remplissez ce formulaire pour partager cet article par e-mail.
Tous les champs sont obligatoires.

QR code
Scannez ce QR-Code à l’aide de votre smartphone / tablette pour y afficher cet article et emmenez-le dans votre cuisine !

19 commentaires :

Ajouter un commentaire