Involtini de dinde à la pancetta et ricotta

Posté .

involtinis-dinde-pancetta4

Involtini signifie « petits roulés » en italien. J’ai recouvert des escalopes de dinde de ricotta, pancetta et oignon nouveau avant de les enrouler et de les cuire à la poêle. J’ai accompagné d’une petite sauce ultra rapide de coulis de tomate, olives noires, persil et oignon.

C’était un régal ! La farce ricotta et pancetta était bien savoureuse et la sauce, qui ne semblait pas payer de mine, a apporté beaucoup de gourmandise aux roulés. J’ai servi ces involtini avec quelques pâtes.

Escalope de dinde roulée à la tapenade et à la roquette

Posté .

escalope-dinde-roule-tapenade-roquette8

J’ai choisi de servir ces roulés de dinde froids avec une salade de haricots verts. Ça donne un plat léger, frais et goûteux. Vous pouvez aussi les servir chauds, si vous préférez.

Si vous n’aimez pas la tapenade, une purée de tomates confites conviendra également, du caviar d’aubergine ou un pesto basilic aussi. Adaptez la recette selon vos goûts.

Roulés de dinde aux épinards en gratin

Posté .

roule-dinde-epinard5

Qui a dit « Beurk, encore des épinards ! » ? ;-) Même quand on est pas très fan, comme je le suis, j’arrive à trouver des idée de recettes qui me permettent d’apprécier cette plante potagère et de me régaler, comme avec la quiche épinard et raclette.

J’ai le souvenir des épinards à la crème, c’est l’ingrédient qui m’aidait, enfant, à en manger. Ici, j’ai fait ma gourmande en mettant du Saint-Môret. J’ai utilisé une partie de mes épinards pour en farcir des escalopes de dinde et le reste au fond de mon plat à gratin.

Sur les escalopes, j’ai déposé des tomates en boîtes concassées qui apportent du peps et du parmesan pour gratiner.

Rôti de dinde farci aux pommes et marrons, sauce aux oignons grelot et à la grenade

Posté .

roti-dinde-farci-pomme-chataigne4

Voilà un doux plat qui peut être proposé lors de vos repas de fin d’année. J’ai préparé un rôti de dinde farci d’une compotée de pommes et de châtaignes concassées. Je l’ai cuisiné très simplement : dans une sauteuse avec des oignons grelots et de l’eau.

En fin de cuisson, j’ai ajouté de la grenade et j’ai rendu la sauce sirupeuse grâce à la fécule de maïs. La grenade perdant de sa belle couleur à la cuisson, j’ai déposé quelques grains frais qui viennent au final réveiller le plat visuellement et gustativement. Quelques grains frais qui explosent en bouche.

Et j’ai terminé par des éclats de chips de lard, tout simples à faire et qu’on peut préparer un peu à l’avance.