Pâte brisée sans gluten

Posté .

pate-brisee-sans-gluten6

Si vous êtes allergique ou intolérant au gluten, il n’est pas évident de faire des pâtes à tarte car le gluten joue un rôle très important dans leur élasticité.

Il existe cependant quelques recettes alternatives qui puissent tout de même vous permettre de cuisiner tartes, quiches, tourtes, etc…

J’ai utilisé un mélange de différentes farines dont la farine de millet brin qui apporte une jolie couleur et surtout une petite saveur très agréable. On peut la remplacer par de la farine de châtaigne mais dans une quantité moindre. Comptez plutôt 50 g et complétez les 50 g manquants par de la farine de riz.

La gomme de guar utilisée sert à apporter un peu d’élasticité à la pâte pour pouvoir l’étaler facilement. On la trouve dans les magasins bio au rayon des farines et levures. Mais vous pouvez faire sans.

La pâte obtenue n’est pas aussi croustillante qu’une véritable pâte brisée, elle reste sableuse mais on a un résultat plutôt sympathique.

Pain sans gluten à la farine de millet brun

Posté .

pain-riz-millet4

C’est une nouvelle recette de pain sans gluten que j’avais envie de partager avec vous. Vous pouvez retrouver aussi ma recette de pain sans gluten au goût neutre et ma recette de pain sans gluten à la farine de blé noir.

Je vous avais déjà parlé de la farine de millet brun dans ma recette de sablés aux noisettes. Je ne vais pas la présenter une nouvelle fois. Je trouvais très intéressant de pouvoir l’incorporer dans une recette de pain de part ses bienfaits.

J’ai fait 2 essais de recettes en variant la quantité d’eau.

Habituellement, il est d’usage de verser 50 cl d’eau à 500 g de farine pour obtenir une pâte liquide comme une pâte à cake. La farine de millet doit absorber davantage d’eau que les autres farines puisque les 50 cl d’eau donnait une pâte plutôt compacte. J’ai donc ajouté 10 cl d’eau supplémentaire pour que la pâte soit plus liquide. La mie du pain obtenue a finalement été trop humide.

Pour mon deuxième test, j’ai gardé les 50 cl d’eau et le résultat était meilleur. La mie est un peu moins humide, plus agréable à manger. C’est cette version que je retiens.

J’ai aussi ajouté un peu sirop d’agave pour réduire l’amertume des farines, sans oublier la gomme de guar (au rayon levure des magasins bio) qui permet de donner de l’élasticité à la pâte et de pouvoir la faire lever. Elle joue le rôle du gluten.