Racliflette

Posté .

Après une raclette, il reste souvent du fromage, de la charcuterie, voir des pommes de terre. J’ai décidé de tout regrouper dans un gratin façon tartiflette, d’où le nom un peu farfelu de « racliflette ». Un régal ! C’était très gourmand.

La recette que je vous donne ne doit pas forcément être suivi à la lettre. Adaptez-la avec vos restes. Ajoutez des légumes pour équilibrer un peu plus le plat.

Pommes doigts de fée

Posté .

doigt-fee2

Recette trouvée dans un Cuisine Actuelle, j’ai eu envie de les faire en accompagnement d’un bourguignon. C’est pas mauvais du tout mais peut-être un peu lourd.  Ce qui peut être plus sympa c’est d’étaler la pâte comme une pâte brisée et de faire des lanières plutôt que des boudins.

C’est une autre manière d’accommoder les pommes de terre et je réitérai cette recette.

Parmentier de boeuf

Posté .

parmentier-boeuf1

Je ne suis pas mécontente du plat que j’ai cuisiné ce midi ! J’ai juste eu un petit problème de proportions. J’ai fait plus de viande que convenu. Je n’ai pas fait de purée telle qu’on la connait avec de la crème et du lait. J’ai fait quelque chose que je trouve plus gouteux : un écrasé de pommes de terre , de l’huile d’olive et de la fleur de sel. Un délice !

J’ai utilisé des cercles de 10cm de diamètre pour la présentation.

Pommes dauphines

Posté .

pommes-dauphines

Les pommes dauphines sont composées pour moitié de pâte à chou et de pommes de terre écrasées. Elles sont ensuite cuites dans un bain d’huile. Personnnellement, j’aime poursuivre leur cuisson au four. Ce n’est absolument pas compliqué si vous maîtrisez la pâte à chou bien sûr.

Vous pouvez congeler la pâte au moment où les boules de pommes de dauphine sont formées, ou lorsque le bain de friture est terminé. Quelque soit votre choix, laissez décongeler complètement au réfrigérateur et poursuivez la recette là où vous l’avez arrêté.