Tarte aux oignons et à la tomate

Posté .

tarte-tomate-oignon3

Cette recette, je la tiens de ma maman. Elle nous la faisait souvent et je l’adorais ! Mais je l’ai un peu modifiée. Elle utilisait de la pâte feuilletée, j’ai préféré préparer une pâte à pizza. J’ai également caramélisé les oignons au vinaigre balsamique et utilisé en fond de tarte une fine couche de coulis de tomate.

Malgré ces petites modifications, je retrouve le bon goût des oignons caramélisés mêlés aux fines tranches de tomates et au parfum du thym. Pas de viande, pas de fromage. Elle est parfaite ainsi !

Pizza et Hot Dog balls

Posté .

pizza-ball17

Ces deux recettes ont été pensées et crées dans un but bien précis et pour le lancement d’un produit à 10000 lieux de la cuisine : la mise sur le marché du nouveau Citroën C4 Picasso, le Technospace.

L’idée était de proposer une recette du futur stratosphérique, une nouvelle façon de consommer facilement dans sa voiture, sans miettes de pain et de manière ludique pour les enfants !

J’ai imaginé revisité les classiques que les enfants adorent : pizza et hot dog pour les transformer en une sucette colorée. On peut les manger froides ou chaudes. J’ai une préférence pour la deuxième version. Réchauffées quelques minutes au four (sans bâtonnet), il est intéressant de voir que le glaçage ne coule absolument et fusionne avec le pain. C’en est presque encore meilleur !

Les sucettes sont composées d’un glaçage au poivron et à l’agar-agar, d’un pain moelleux à buns et d’une garniture typique des deux préparations : saucisse/moutarde/gruyère pour le hot dog, mozzarella/préparation au jambon, coulis de tomate, oignon et origan pour la pizza. Le goût du poivron ne se sent pas vraiment, ce n’est donc pas gênant à la dégustation.

La recette parait longue, il y a plusieurs petites choses à faire mais au final avec un peu d’organisation, ce n’est pas si long que ça à faire. Vous pouvez vous simplifier la vie en proposant uniquement des pizza balls ou uniquement des hot dog balls.

Lisez jusqu’au bout cet article, une surprise vous y attend à la fin.

Quiche aux blettes et pignons de pin

Posté .

quiche-blette13

Je connais très très peu les blettes. J’ai dû en manger une fois sans en avoir gardé un souvenir impérissable. Ce légume se présente sous la forme d’une tige et d’une longue feuille verte.

Les tiges se préparent comme la rhubarbe : on l’épluche en l’effilant. Les feuilles se cuisinent plutôt comme les épinards. L’odeur, à la cuisson, s’en rapproche.

Cette quiche avec quelques pignons de pin, des dés de rôtis de porc et de la moutarde permet de découvrir ce légume en douceur.

Tartelettes aux fromages frais, tomates cocktail et mâche

Posté .

tartelette-fromage-tomate-mache

Suite à la présentation de la pâte sablée à la pistache, voici les tartelettes que j’ai réalisées avec. Ce sont des tartelettes froides à servir en entrée. La pâte est cuite seule et garnie ensuite d’une couche de fromage frais (moitié chèvre frais, moitié ricotta), de mâche, de tomates cocktails et d’un beau copeau de parmesan. Le tout est arrosé d’une vinaigrette au vinaigre balsamique.

J’ai fait rencontrer la tarte avec la salade. Un deux en un vraiment très sympa pour une entrée estivale !

Quiche aux oignons nouveaux, champignons et lardons fumés

Posté .

quiche-champignon-lardon-oignon-mayonnaise12

Cette recette de quiche semble bien banale mais il y a tout de même une originalité cachée. J’ai été mise au défi par Amora (en partenariat avec 750g) de cuisiner la mayonnaise à chaud. Je ne suis pas spécialement friande de la mayonnaise froide, mais chaude, j’étais très sceptique. Pas vous ?

Il y a plusieurs appréhensions par rapport à la mayonnaise à chaud : la mayonnaise va alourdir le plat, la mayonnaise va se dissocier en chauffant, la mayonnaise va être écœurante… Il faut juste savoir l’utiliser et dans de bons dosages.

J’ai choisi d’utiliser la mayonnaise comme condiment au même titre que la moutarde et c’est pourquoi je suis partie sur une quiche. La mayonnaise a été ajoutée dans l’appareil à base d’œufs et de faisselle. Et croyez-le ou non, je me suis régalée ! En fait, la mayonnaise relève la garniture sans pour autant que le goût y soit trop présent. Ce n’est donc pas du tout écœurant.

Une belle découverte qui, je l’espère, vous donnera envie de franchir le pas.