Velouté courge, carotte et patate douce au lait de châtaigne

Posté .

J’ai découvert grâce à Bjorg le lait de noisette (utilisé dans des crêpes, un porridge, des muffins aux Mars) . En allant faire un saut dans le rayon bio de mon supermarché, je me suis rendue compte que cette marque proposait de nombreux laits végétaux. J’ai dans l’idée de les essayer au fur et à mesure et de proposer un article complet sur ces différents laits.

Je me suis laissée tentée par le lait de châtaigne. En cette saison, c’est vraiment ce qui me fait envie. Et ce lait a atterri aussi dans une soupe toute orange composée de carotte, courge muscade et patate douce.

Boulettes de poulet à la patate douce

Posté .

Le mariage du poulet, de la patate douce et des raisins secs m’a beaucoup fait pensé au gout de la châtaigne. En fait, j’étais la seule à ressentir ce parfum, mais il n’empêche que c’était délicieux ! Ce qui manque à cette recette, c’est une petite sauce pour accompagner. Cela dit, les boulettes n’étaient pas du tout sèche.

Le façonnage est un peu compliqué car la pâte est trop molle et trop collante pour les former à la main. J’ai donc pris 2 cuillères à café et cette technique m’a permis de former des boulettes.

Gnocchi de patate douce

Posté .

gnocchi-patate-douce

J’ai voulu tenter des gnocchi version patate douce. Ce ne fut pas sans mal. La purée de patate douce est plus humide que celle de pomme de terre. La pâte à gnocchi obtenu est donc plus difficile à travailler. Ces gnocchi demandent de la patience.

Je pense qu’il serait possible de faire moitié patate douce et moitié pomme de terre pour faciliter la tâche. A tester !

Vous remarquerez que je n’ai pas pris la peine de faire des rainures sur ces gnocchi. ^^

Une fois cuit à l’eau, ce sont des gnocchi très agréables à manger avec une bonne texture moelleuse et un petit gout sucré.

Je les ai servi avec une poêlée de champignons de Paris en crème et une petite salade de roquette.

Curry de légumes

Posté .

curry_legume31

Ce curry est idéal en plat avec de la semoule ou une viande. Les saveurs sont très douces et sucrées grâce au lait de coco et à la patate douce. La recette d’origine, trouvée dans le livre  « Saveurs indiennes« , mettait de la pomme de terre et je ne regrette pas d’avoir changé pour la patate douce !