Pavlova à la mousse mascarpone et brownie chocolat

Posté .

pavlova-mascarpone-brownie3

J’aurai pu également appeler cette recette : tête de chocolat revisitée ! Quand j’ai mangé cette pavlova, j’ai immédiatement pensé aux têtes de chocolat (anciennement appelée tête de nègre).

C’est un dessert qui se dresse au dernier moment mais où tous les ingrédients qui le composent se préparent à l’avance. C’est très pratique !

Il s’agit d’une base de meringue Suisse, que je préfère largement à la meringue française, et qui est loin d’être compliquée à faire !

Petit récap pour en savoir + :

– la Française est réalisée en fouettant des blancs et en ajoutant à mi parcours du sucre blanc ou glace. C’est la plus simple à réaliser. Elle est utilisée pour faire des meringues.

– la Suisse est réalisée en fouettant les blancs avec le sucre sur un bain-marie. La consistance est bien plus ferme que la Française. Elle va servir non seulement au pavlova (car elle absorbe moins facilement l’humidité) mais aussi à décorer des gâteaux (quand on ne la fait pas cuire au four).

– l’Italienne est la plus difficile à faire car il faut un thermomètre de cuisson et une grande vigilance. On réalise d’abord un sirop avec de l’eau et du sucre jusqu’à 118°C. A ce stade on l’incorpore dans les blancs fouettés. Elle est utilisée pour les desserts de type macarons, mousse, sorbet ou soufflés…

Mousse de Carambar (siphon)

Posté .

mousse-carambars

Si vous venez d’acquérir un siphon, c’est bien la première recette à tester. D’une part, elle est vraiment très simple. D’autre part, elle épate. Son gout est tellement bon et la texture si aérienne, qu’elle se mange sans faim ! Je l’ai servi à mes invités accompagnées de truffes et d’un coulant au chocolat. Pour obtenir une belle mousse, il est très important de bien secouer le siphon après l’insertion du gaz et avant de le servir : vous ne devez plus entendre de bruit de liquide dans le siphon au moment du mélange.

Explosion vanille & griotte (entremet)

Posté .

explosion-vanille-griotte

Explosion Vanille & Griottes, pourquoi ? C’est en rapport au visuel de mon dessert avec cette chantilly vanille qui surplombe cet entremet et qui donne l’impression d’une explosion. Mais c’est également en rapport avec la saveur intensément vanille. Une base de mousse vanille et une chantilly vanille dans lequel s’est immiscé une truffe chocolat noir maison.

La griotte apporte un gout fruité, légèrement acidulé qui, pour moi, est indispensable à ce dessert. Un contraste de saveur et de couleur que j’aime beaucoup !

Pour la confection de la mousse, j’ai laissé prendre au congélateur. Vous pouvez choisir de la servir encore un peu glacée (1heure au réfrigérateur avant de servir) ou complètement dégivrée (2 heures au réfrigérateur avant de servir).

J’ai une préférence pour la mousse encore glacée très agréable.