Les poêles en pierre en test

Je vais vous parler batterie de cuisine, aujourd’hui. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais personnellement je commence à en avoir marre des poêles en Teflon. En 4 ans, j’ai changé deux fois ma batterie.

Lors de l’achat de mes première poêles, j’ai choisi une très bonne marque, mettant ainsi le prix et pensant que la qualité suivrait. Or, le revêtement s’est vite dégradé.

J’ai donc acheté, il y a 2 ans, de nouvelles poêles à un prix plus raisonnable. Ma petite poêle est déjà abîmée et bonne à mettre à la poubelle.

Bref, le teflon, ce n’est pas fiable, qu’on y mette le prix ou non.

Il y a aussi le problème de santé : les particules du téflon ingérées sont toxiques.

C’est ainsi que sont arrivées dans ma cuisine les poêles en pierre. On en entend peu parler. Alors voici mes impressions sur cette nouvelle façon de cuire.

Les poêles en pierre ne sont pas en pierre brute comme on pourrait le penser. Il s’agit de fonte d’aluminium dans laquelle ont été incrustées d’infirmes particules de pierre par projection.

Le revêtement extérieur de ces poêles (en tout cas, celles que je vous présente) est en céramique.

Ces poêles possèdent de nombreux avantages :

  • une meilleure adhérence et diffusion de la chaleur : la cuisson est plus rapide
  • un revêtement robuste
  • une surface anti-adhésive et résistante aux rayures

Bien qu’elles soient conçues pour résister aux rayures, je préfère utiliser mes spatules en silicones pour mélanger les ingrédients.

Elles sont compatibles pour tous les feux : électrique, vitro céramique, halogène, gaz, induction.

Il y a quelques recommandations à suivre pour garder vos poêles dans leur meilleur état et le plus longtemps possible :

  • Avant la première utiisation, graisser légèrement les poêles avec du papier absorbant.
  • Ne pas laisser tremper dans de l’eau : cela peut abîmer le revêtement sur le long terme. Le nettoyage se fait si facilement, que ça prend très peu de temps. Sinon, vous pouvez la laisser refroidir et la nettoyer plus tard : cela n’accroche pas.
  • Ne pas utiliser de fourchette ou de couteau directement.

Ces poêles sont donc en test dans ma cuisine depuis 2 – 3 semaines. L’omelette, le poisson, l’oeuf sur le plat, les crêpes, la côte de porc, la cuisson du riz japonnais, tout y est passé et sans matière grasse. Il n’y a eu aucun problème, tout s’est décollé parfaitement bien.

Je remarque, que d’une manière générale, la cuisson se fait plus rapidement et plus harmonieusement. Même sans matière grasse, mon poisson et ma viande ont joliment doré. Pour le moment, je suis conquise.

Edit : Un an après, j’utilise toujours ces poêles. Le revêtement ne s’est pas vraiment abîmé. Je dois cependant utiliser de la matière grasse pour cuire mes oeufs sur le plat et mes filets de poisson. Par contre, pour les crêpes, je n’ai aucun soucis, elles se décollent très bien. Je reste contente de ces poêles qui durent plus longtemps que mon ancienne batterie en téflon.