Test de l’extracteur de jus HG Hurom

Posté .

J’attendais depuis bien longtemps la possibilité de vous proposer le test d’un extracteur de jus. J’ai beaucoup parlé centrifugeuse sur le blog. Et il était temps que je vois ce que donne les extracteurs. Et c’est le site Natura Sense qui m’a très gentiment offert cet extracteur : Hurom HG2. Ca fait quelques semaines que je l’ai pris en main, je peux maintenant vous en parler.

Ce produit m’a été offert mais je reste libre de mes propos.

Centrifugeuse / Extracteur de jus : quelles différences ?

La différence entre une centrifugeuse et un extracteur se fait essentiellement sur le plan technique.

La centrifugeuse utilise la force centrifuge, un peu comme une essoreuse à salade. Grâce à la vitesse de rotation du tamis (allant jusqu’à 10000 tours minutes pour certaines marques) et de la râpe, le jus des fruits et des légumes est extrait laissant de côté toute la partie solide, la pulpe.

L’extracteur est beaucoup plus doux grâce à une vis sans fin qui va presser les fruits et légumes contre les grilles du tamis, via une lente rotation (entre 40 et 110 tours minutes selon les marques) pour recueillir le jus et séparer la pulpe.

Les jus qui ressortent de l’extracteur sont bien plus riches en vitamines et nutriments, les aliments n’étant pas chauffés comme dans la centrifugeuse. Les jus qui résultent d’une centrifugeuse seront plus riches en fibres, contrairement à l’extracteur.

Présentation

L’extracteur Hurom HG2 est un extracteur vertical.

Les extracteurs verticaux ont l’avantage de prendre peu de place sur votre plan de travail. Celui-ci fait 16 cm de large, 22,4 cm de profondeur et 41,8 cm de hauteur.

Il presse à 43 tours par minute.

On le trouve sous le coloris chocolat, comme ici, ou rouge (très beau aussi).

Vous remarquez sur la photo ci-dessous deux sorties.

La sortie de gauche sert à extraire la pulpe. La sortie de droite sert à recueillir le jus.

Il est bien sûr livré avec deux récipients collecteurs.

La sortie du jus se ferme grâce à un capuchon ce qui permet à la fois :

  • de bien mélanger les jus des différents aliments avant de servir.
  • de servir le jus au verre à la demande sans que ça ne goutte sur le plan de travail entre deux services.

Ci-dessous, voici la vis sans fin à double hélice qui vient presser les aliments doucement pour séparer le jus de la pulpe.

L’extracteur est proposé avec 2 tamis, un à trous fins et l’autre à trous plus gros.

Le premier sert à obtenir des jus, tandis que l’autre sert à obtenir une consistance de nectar / smoothie.

Le cuve présente aussi un levier de réglage de la pulpe pour personnaliser votre jus et choisir la quantité de fibres et de pulpes souhaitée. 3 positions possibles :

Totalement fermé : jus clair.

Partiellement fermé : jus plus pulpeux.

Complètement ouvert : uniquement pour le nettoyage.

L’extracteur est livré avec un support pour égoutter sans prendre de place les différentes partie qui composent la cuve et 2 brosses très pratiques pour le nettoyage.

Bruit

L’un des points forts de l’extracteur, c’est son bruit. En effet, la rotation étant lente, le moteur est peu bruyant. On entend tout de même un ronronnement mais on peut l’utiliser sans risquer de réveiller toute la maison, comme c’est le cas avec les centrifugeuses.

Montage / Démontage / Nettoyage

Le prix

L’extracteur HG2 de Hurom coûte 579 € chez Natura Sense.

À ce prix-là, c’est un investissement. Il faut être sûr de s’en servir au quotidien et non occasionnellement. Mais si vous êtes un gros consommateur de jus, nectars, laits végétaux, c’est vraiment intéressant d’avoir ce type d’appareil pour profiter des bienfaits des fruits et légumes.

Tests

J’ai bien évidemment testé l’extracteur en préparant plusieurs types de jus : des jus de légumes et fruits plus ou moins fins, du lait végétal, du jus d’herbes. Je vous ai fait une petite vidéo.

J’ai réalisé plusieurs jus simples : pommes, poires, carottes. J’ai aussi fait des mélanges (d’ailleurs, je vous donnerai mes recettes un peu plus tard). Dans tous les cas, ce fut un plaisir que d’utiliser cet appareil. Le seul bémol que je pourrais faire, c’est la taille de la cheminée qui oblige à découper les aliments. Il est d’ailleurs spécifié dans le manuel de bien couper les fruits pour éviter de bloquer la machine. Je n’ai pas rencontré ce problème mais si la vis venait à se bloquer, il y a un bouton « Rev » qui permet de faire tourner la vis dans l’autre sens.

La pulpe est bien dissociée du jus et les boissons obtenues sont claires. Ci-dessous, il s’agissait du jus carotte, framboise et gingembre.

J’ai également testé un jus d’herbes en y mettant du persil et des jeunes pousses d’épinard. Le résultat est également convaincant. Il y avait cependant plus de pulpes qui passe dans le jus. Si on veut quelque chose de bien clair, il faut placer en plus une petite passoire à la sortie du jus.

Pour la boisson ci-dessous, j’ai utilisé le tamis à gros trous pour obtenir un nectar. Et effectivement, la boisson est plus onctueuse (j’ai aussi mis de la banane). Comme un smoothie mais avec toutes les vitamines.

Enfin, parmi mes tests, il y a les laits végétaux. J’ai déjà réalisé du lait végétal : avec une casserole ou avec un super blender. Avec l’extracteur, le résultat est vraiment incroyable. Parfaitement onctueux et sans aucun morceau. Les noix sont broyées à froid et ne sont donc pas chauffées comme dans les autres méthodes de préparation.

Pour préparer un lait végétal à l’extracteur, il faut mettre les noix à tremper 12 heures dans de l’eau froide. Ensuite, vous les passez dans l’extracteur en versant un peu d’eau entre chaque ajout. Plus vous mettez de l’eau, plus le lait sera liquide. Et bien sûr, moins vous en mettrez, plus il sera onctueux.

Conclusion

J’avais entendu beaucoup de bien des extracteurs et je comprends maintenant pourquoi.

Le HG2 de Hurom est vraiment agréable à utiliser car peu bruyant. Vous pouvez le faire tourner sans réveiller tout le monde et franchement, c’est appréciable.

La pression à froid permet de conserver toutes les vitamines et tous les minéraux des aliments. À condition de boire son jus aussitôt fait.

Le nettoyage est simple et rapide. Je me sers des brosses à chaque lavage, elles permettent de bien retirer tous les petits morceaux coincés dans le tamis.

Le seul regret que je pourrais avoir, c’est de devoir couper les aliments pour les passer dans la cheminée.

L’autre point négatif, c’est tout de même son prix. C’est un véritable investissement. Il faut avoir besoin de l’utiliser au quotidien si on veut acquérir cet appareil.

Comme vous le voyez, je suis complètement séduite. C’est le premier extracteur que je teste, je n’ai donc aucun point de comparaison mais je n’ai pas vraiment trouvé de reproche à lui faire. Cet extracteur a remplacé ma centrifugeuse sur mon plan de travail car vraiment je l’adore !

Remplissez ce formulaire pour partager cet article par e-mail.
Tous les champs sont obligatoires.

QR code
Scannez ce QR-Code à l’aide de votre smartphone / tablette pour y afficher cet article et emmenez-le dans votre cuisine !

16 commentaires :

  • bou jour, Je fais beaucoup de jus, mais sans bon matériel, qu’elle galère ! !!!!Cet appareil me serait bien utile. Peut-être aurai je de la chance cette fois ci Amicalement

     
  • Eva, il y a erreur, l’extracteur n’est pas à gagner, si c’est ce que tu penses. :-/

     
  • Waaaa ! Il est magnifique c’est vrais. Tout les matin je presse mes jus à la main –‘ il faut vraiment que j’investisse un jour. Peut être que j’arriverai à en trouver en destockage, ou reconditionné ?

     
  • Quel plaisir de boire ces jus …. j’ai l’extracteur du cooking chef ….. j’attends de lire vos mélanges ….

     
  • Merci pour cet article. je viens d’acheter un extracteur de jus mais je ne savais pas qu’il était possible de faire des laits végétaux. je vais tester cela très rapidement !!

     
  • Bonjour,
    Je suis très tentee par ce modèle car vu son coût il faut être sûr de l’utilisation que l’on va en faire. Pourrez vous nous donner des recettes de jus pour une novice ?
    Merci d’avance !

     
  • Bonjour Floflo,

    Je vais déjà publier les recettes que j’ai fait pour les tests. Et j’en donnerai surement de temps en temps sur le blog.

     
  • Bonsoir, moi j’ai ce modèle mais la version juste avant je pense que l’on m’a offert et je dois avouer que je le trouve très bien. J’en avais déjà utilisé d’autres et celui-ci est vraiment mieux. Je trouve que les fruits et légumes sont vraiment bien pressés et que les déchets sont assez secs par rapport à beaucoup d’autres appareils pour lesquels j’avais l’impression de faire du gaspillage tellement les fruits étaient peu « essorés » si je peux dire.
    Voilà c’était juste mon avis.

     
  • J’en ai un autre, j’ai le juicepresso de jupiter. Il est bien moins cher avec ses 300euros. je l’avais choisi car je voulais un extracteur vertical et surtout très très simple au nettoyage. Le juicepresso a l’avantage d’avoir son tamis et sa vis en un seul bloc, bien pratique au nettoyage par contre il faut deux pièces différences si on veut aussi des smoothies. J’aime beaucoup mon appareil à ce que je vois la grosse différence avec celui de l’article c’est que je ne peux pas bloquer la coulée du jus mais ça ne me semble par primordial. C’est vrai que les jus sont extra, régulièrement j’en fais mon repas. Je souffre d’allergie psychologique aux peaux de légumes et aux textures de certains fruits, je peux ainsi les consommer sans problème, ça a changé ma vie!

     
  • Pour ma part, j’ai l’Omega depuis 18 mois, assez cher également mais plutôt aux alentours de 300€ et il est horizontal. J’en suis ravie, je m’en sers tous les jours. Je reviens souvent aux mêmes recettes : pomme, céleri, citron vert ou carotte, céleri ou carotte, orange, citron. Au début je jetais la pulpe de carotte mais désormais je la garde pour en faire de la tartinade à la purée de cacahuètes et coco ou pour mettre dans un gâteau aux carottes ou encore dans un chili végétarien.

     
  • bonsoir
    très intéressant, j ai une centrifugeuse et je voulais savoir la différence entre les 2, tu as rďpondu à ma question
    j aurais une question , comment peut on ré utiliser la pulpe qui sont de l extracteur pour éviter de la jeter? la pulpe qui sort de l extracteur étant plus facile à récupérer lol

     
  • bonjour,
    Oui se super bon pour la santé de consommer, surtout des jus de légumes, et épices, moin de fruits dans les jus, n’oubliez pas que le sucre est pas forcément un allié pour une bonne santé, amicalement
    Jean Michel

     
  • on peut incorporer la pulpe à des pâte, pour faire des crackers, granola, cookies, l’extracteur et cher, mai maintenant on n’en trouve à tout les prix, et des 150€il son bien, sa fait depuis 2009 que j’utilise se produit, mon dernier et un moulinex qui m’a pas coûte très cher, et qui et super. et on trouve les pièces, se sa le plus important.

     
  • Il est superbe, très peu encombrant et sa facilité de nettoyage me plait beaucoup ! Vraiment très tentant !

     
  • Coucou à tous, j’ai aussi acquis récemment un extracteur, le top, c’est presque le même, je suis ravie. Si j’ai faim en dehors des repas je me fais un jus de fruit, c’est un excellent coupe faim. Mon mari boit un jus de légumes en guise de repas 2 fois par semaine et n’a pas faim. Je vous conseille cet achat, il vous renvoie au marché si vous l’aviez délaissé et vous permet de manger des aliments que vous n’auriez pas touché avant. Plus de perte quand vos aliments flétrissent un peu, hop, un jus)))
    Chefnini, mon mari attend impatiemment tes recettes car certains mélanges étaient disons hasardeux…

     
  • Salut Chefnini, merci pour le test.

    Pour répondre à notre ami Galou et t’impliquer dans le sujet, je vous propose de nous tester l’appareil à Laits Végétaux SoyLove Premier 801 que je viens d’acheter. J’espère que ce sera utile comme ça pour tout le monde. Je dirais une seule chose: j’ai réduit nettement ma consommation quotidienne du sucre.

     

Ajouter un commentaire