California maki de saumon fumé aux billes de pamplemousse

Posté .

Ces maki ont fait partie de mon apéritif de Noël. Ils sont tout simple avec du saumon fumé et du concombre. C’était surtout pour faire découvrir à mes parents. La note originale et festive vient de ces billes de pamplemousse que j’ai mis en décoration. Je n’ai pas réalisé ces perles, bien que je possède un kit moléculaire pour en faire (une expérience qu’il faut vraiment que je partage avec vous !). En fait, on me les a offerts et j’ai trouvé que ça se prêterait vraiment très bien dans cette recette.

Pour 24 california maki

Le vinaigne de riz

  • 3cl de vinaigre de riz
  • à peine 1cs de sucre
  • 1/4cc de sel

Le riz

  • 250g de riz japonais
  • 25cl d’eau

La garniture

  • 2 tranches de saumon fumé
  • 1/4 de concombre
  • un peu de jus de citron
  • sel, poivre
  • Billes de pamplemousse (Monin)

Le vinaigre de riz

1- Versez le vinaigre de riz, le sucre et le sel dans une petite casserole.

2- Mettez sur feu moyen et mélangez jusqu’à dissolution totale du sucre et du sel.

3- Laissez refroidir à température ambiante.

Le riz

1- Versez le riz dans une passoire et laissez couler de l’eau froide dessus jusqu’à ce que l’eau qui s’en écoule devienne clair. Remuez-le avec les main pour faciliter le nettoyage.

2- Égouttez-le bien et versez-le dans une casserole (muni d’un couvercle transparent !).

3- Ajoutez l’eau. Vérifiez bien que le riz est bien à plat dans la casserole et que tous les grains sont bien recouverts d’eau.

4- Déposez le couvercle et faites chauffer sur feu fort jusqu’à la prise de l’ébullition – d’où l’intérêt du couvercle transparent.

5- Comptez 2 min de cuisson à partir de l’ébullition.

6- Puis baissez le feu au minimum et comptez 10min de cuisson.

7- Arrêtez le feu et laissez reposer 10min, toujours avec le couvercle.

8- Retirez le couvercle et avec une spatule souple, soulevez délicatement le riz du fond de la casserole.

9- Versez le riz dans un saladier. Continuez à mélanger toujours délicatement, de bas en haut, comme pour une mousse au chocolat et versez le vinaigre de riz additionné de sel et de sucre.

10- Vous devez continuer de mélanger jusqu’à ce que le riz soit à température ambiante. Aidez-vous d’un éventail ou d’une feuille de papier pour le ventiler de temps en temps.

11- Si le riz doit attendre avant utilisation, couvrez-le d’un linge humide à température ambiante. Le riz ne doit jamais passer au réfrigérateur.

Le montage

1- Posez sur un plan de travail, une natte en bambou.

2- Avec les mains humides (prévoyez un bol d’eau à côté de vous), prenez du riz et déposez-le sur la natte en réalisant un rectangle de 20 cm x 15 cm.

3- Coupez le concombre à 20 cm et réalisez un tronçon très fin.

4- Déposez-le sur le 1er tiers de la largeur du riz.

5- Ajoutez à côté des lanières de saumon fumé. Arrosez de quelques gouttes de jus de citron, salez et poivrez.

6- Commencez le roulage en vous aidant de la natte et en pressant bien pour que les makis se tiennent lors de la découpe.

7- Arrêtez-vous de rouler lorsque la natte a fait un tour complet.

8- Pressez bien, vérifiez que le maki est bien soudé et déroulez la natte.

9- Déposez le boudin obtenu sur un film alimentaire et enveloppez-le en serrant bien.

10- Réalisez le second boudin de maki en partant à la 1ère étape.

11- Réservez au réfrigérateur pendant 2 heures.

12- A l’aide d’un couteau bien aiguisé, coupez le boudin en tronçons de 3 cm d’épaisseur.

13- Déposez sur chaque maki des billes de pamplemousses.

Remplissez ce formulaire pour partager cet article par e-mail.
Tous les champs sont obligatoires.

QR code
Scannez ce QR-Code à l’aide de votre smartphone / tablette pour y afficher cet article et emmenez-le dans votre cuisine !

18 commentaires :

  • J’adore tes photos, je les trouve pleines de pureté !

     
  • Je plussoie Philo, on dirait des petits nuages…

     
  • Quelles belles associations… et comme ils ont l’air délicat… bravo… photos parfaites comme d’hab’ bravo
    cath

     
  • Ils sont magnifiques… on dirait presque des bijoux très purs dans une vitrine de joailliers…

     
  • ces photos sont magnifiques,les tons sont d’une telle douceur, on dirait de délicates fleurs…je ne suis pas très fan de cuisine moléculaire,mais là,le résultat est superbe! j’espère que tu nous feras partager tes futures expérience en la matière,car ces billes de pamplemousse m’intéressent. Bonne préparation de fin d’année!

     
  • Magnifiques photos sublimées par ces perles de pamplemousse.Je tenterai cette recette dès que je me serais procuré le riz japonais.Pourrais-tu me dire où l’on peut trouver ces fameuses billes à Paris?Je les recherche depuis longtemps.

     
  • il existe des billes de la marque monin (comme le sirop) donc tu devrais pouvoir en trouver sur leur site :)

     
  • Merci Leloane.J’ai,grâce à toi,obtenu l’adresse des points de vente.

     
  • ça me donne tres tres envie

     
  • Oú peut-on se procurer des billes de pamplemousse, c’est génial comme produit

     
  • Tes makis sont superbes, je ne réussis pas à faire des Californian makis aussi réguliers ! Et les petites billes doivent apporter de la fraîcheur, ça doit être très sympa !!
    Bises, tous mes vœux de bonheur et de gourmandise pour 2012 !
    Delphine

     
  • Flores et Falbala, ce sont en effet des perles de la marque Monin.

     
  • Ohhh c’est beeeeeeeau ;-)

     
    Romina Krizmanic via Facebook,
  • c’est magnifique, très épuré

     
  • Trop trop beaux tes makis !! .. Je n’ai encore pas tenté, j’ai cependant tout trouvé et dernièrement le riz, car pas évident de s’en procurer !! .. Et avec ces petites billes, c’est tout simplement très joli .. Bravooo
    kiki

     
  • Bien en phase avec l’esprit épuré japonais. Par contre tu ne mets pas de kombu dans ton riz?

     
  • On ne doit pas oser les déguster. très réussis.

     
  • tes photos sont superbes ça m’a donné envie donc j’en ai fait hier et c’était tout simplement UN DELICE! merci ^^

     

Ajouter un commentaire