Cookies au morbier

Posté .

Est-ce que vous avez déjà tenté les cookies salés à l’apéritif ? Et des cookies avec du fromage dedans ? J’avais proposé une recette il y a bien longtemps avec du chèvre et j’ai ré-adapté la recette avec cette fois du morbier, ce fromage au lait de vache que l’on reconnait facilement grâce à la ligne caractéristique qui la traverse.

Et cette ligne n’a rien à voir avec la moisissure que l’on retrouve dans les fromages à pâte persillée. A l’époque, les producteurs de lait vivant dans les montagnes n’avaient pas assez de lait pour fabriquer ce fromage en une fois. Ils déposaient donc une fine couche de cendre sur le caillé de la première traite pour le conserver avant de compléter le fromage avec le caillé de la seconde traite.

Voilà pour la petite histoire. Pour en revenir à ces cookies, préparez-les le jour même, ils seront meilleurs. La pâte crue pourrait être congelée si vous voulez en faire une plus grande quantité.

Enfin, n’omettez pas la fleur de sel, c’est ce qui donne ce petit goût de « reviens-y ».

Pour 10 cookies :

  • 100 g de farine
  • 80 g de beurre
  • 70 g de morbier Le Montagnon*
  • 5 cuillères à soupe de crème liquide
  • Fleur de sel

1- Versez la farine, le morbier coupé en dés et le beurre coupé en dés dans un saladier.

2- Sablez entre vos mains.

3- Ajoutez la crème liquide et une belle pincée de fleur de sel. Pétrissez jusqu’à obtenir une boule homogène.

4- Prélevez des noix de pâte et aplatissez-les pour donner la forme de cookies. Déposez-les sur une plaque.

5- Saupoudrez de fleur de sel.

6- Faites les cuire 15 minutes à 200°C.

* Cet article a été réalisé en collaboration avec mon partenaire Ermitage.

Remplissez ce formulaire pour partager cet article par e-mail.
Tous les champs sont obligatoires.

QR code
Scannez ce QR-Code à l’aide de votre smartphone / tablette pour y afficher cet article et emmenez-le dans votre cuisine !

13 commentaires :

  • Merci pour la petite histoire du Morbier, c’est toujours intéressant d’apprendre les détails de ce genre :)

    Je fais de temps en temps des cookies salés parmesan / tomates séchées. Je les mange généralement avec une salade verte, miam.

     
  • Je n’ai jamais essayé les cookies salés, mais franchement, ça met l’eau à la bouche !

     
  • Les cookies salés sont toujours appréciés. J’en prépare à l’ail des ours et aux pistaches, au parmesan et aux noisettes, à la coppa, des cookies savoyards. On peut même en congeler cuits.

     
  • Une idée simple et rapide pour l’apéritif. Et ça a l’air vraiment bon.
    Je vais tester ça au plus vite !

     
  • Des cookies salés ? I’m in! :)

     
  • Miam miam …….A faire au plus vite….

     
  • hum… j’en ai fait moi aussi avec olives parmesan – graines de cumin noir … salade !

    mais comme j’adore le morbier …. forcément je vais en faire !

    merci de ce partage bonne journée

     
  • Les cookies salés à l’apéritif, je suis fan. En général, je mets du parmesan, emmental ou compté !

     
  • Merci pour cette info, je ne connaissais pas l’histoire du Morbier, même si c’est un fromage présent sur notre table régulièrement.
    Ce week-end cookies au morbier à l’apéro !

     
  • Qu’elle bonne idée !
    J’adore faire des cookies, c’est toujours délicieux et inratable!!!
    Merci pour l’histoire du fromage .

     
  • Quelle recette originale ! Ca tombe bien j’ai justement un morceau de morbier qui patiente gentiment dans mon frigo !

     
  • des cookies au mortier ?!!! Diantre, ça doit plomber l’estomac …
    Ah !!! J’ai mal lu ! Ouf !
    En attendant de tester, peut-être, je me gondole gentiment derrière mon écran, et c’est déjà bien !

     
  • Quelle bonne idée ces cookies salés ! En plus j’adore le morbier donc à essayer avec grand plaisir !

     

Ajouter un commentaire