Crêpes régressives aux chamallows (+ concours)

Posté .

Le concours est terminé et les gagnants sont : Angie, Christou et Adélaïde ! Bravo et merci pour votre participation !

Si vous comptiez faire attention à votre ligne pour cette année 2018, je crois que ce n’est pas en consultant mon blog que vous allez y arriver ! ;-)

Difficile de faire plus régressif avec ces crêpes à la confiture de lait, petits morceaux de chamallow, trait de chocolat et spéculoos émiettés.

Avec une garniture aussi riche, il faut des crêpes légères. Et l’astuce consiste à réduire de moitié la farine en la complétant avec de la fleur de Maïs Maïzena®. L’avantage aussi, c’est qu’il n’y a plus de problèmes de grumeaux.

Je les ai également aromatisées de sucre vanillé des Isles au sucre de canne Alsa. Il ne faut pas trop sucrer une pâte à crêpes, juste l’aromatiser.

Barres chocolatées gourmandes

Posté .

J’ai craqué sur les moules My Snack de Silikomart qui permettent de faire de jolies barres et en-cas maison ! Bon, je n’ai pas tellement eu de temps pour faire quelque chose de bien élaboré mais ce n’est que partie remise !

Pour le moment, je vous propose des chocolats garnis de différentes petites choses. Certaines sont agrémentées d’abricots secs, d’amandes et de chamallows. D’autres sont aux cranberries et gaufrettes concassées.

J’avoue que la version aux chamallows est ma préférée pour le côté moelleux quand on croque dans la barre !

Petites brochettes de chamallow et fraise

Posté .

brochette-fraise-chamallow4

Une petite gourmandise, à servir en fin de repas ou pour un anniversaire d’enfant. Ce sont des piques de chamallows brûlés au chalumeau (on pourrait les faire au barbecue aussi), des fraises enrobées de traits de chocolat blanc et de sucre pétillant. On trouve ce sucre dans les boutiques de pâtisserie.

C’est tout simple, tout mignon et très drôle à manger, entre le chamallow qui colle au dent, le sucre qui pétille et les fraises qui apportent de la fraîcheur.

Tarte surprise à la framboise et guimauves grillées

Posté .

tarte-framboise-guimauve15

Cette tarte a été réalisée pour une occasion spéciale. Le jour-même, je n’avais toujours pas trouvé l’idée de ce que j’allais faire et puis finalement, une envie de framboises, des guimauves qui traînaient, une pâte sablée au congélateur. Je me suis également souvenue du conseil que je vous donnais d’utiliser la crème catalane comme fond de tarte.

Tout ça mélangé donne cette recette qui nous a régalé. J’avais peur que ce soit trop sucré ou écœurant mais pas du tout. La couche de framboises, non sucrées, rehausse la crème catalane et les guimauves.

Si vous n’êtes pas spécialement fan de ces bonbons, vous pouvez vous en passer et faire caraméliser à la place la crème catalane avec du sucre et un chalumeau.

Vous pouvez faire cette tarte à l’avance, par exemple le matin pour le soir mais pas plus car la pâte va par la suite détremper avec les framboises.

Pour les guimauves, il faut les mettre plutôt au dernier moment pour les garder encore croustillants après la caramélisation. Avec la crème et l’humidité du réfrigérateur, les chamallows fondent et deviennent très collants (autant vous dire que le découpage se complique ;)).

Chocolat crousti/moelleux

Posté .

chocolat-sable-guimauve14

Qu’ai-je pu dissimuler dans ces chocolats qui puissent apporter à la fois du croustillant et du moelleux ? Réponse : des petits sablés surmontés de guimauves fondus.

En soi, ce n’est pas très difficile, mais c’est particulièrement long. Il faut d’abord réaliser les petits sablés (ils font environ 2 cm de diamètre), puis pocher chacun d’eux avec la guimauve et enfin les recouvrir un à un de chocolat. Mais au final, ce sont des petites bouchées irrésistibles.

Je vous explique la marche à suivre en images.