Les huiles : les connaître, les utiliser

Posté .

huiles

Des articles comme celui sur les farines ou sur les levures, j’aimerais vous en proposer plus souvent. J’en ai plusieurs en tête mais il faut juste avoir le temps de les rédiger. :-)

Est-ce que vous connaissez vraiment bien les huiles ? Il en existe un très grand nombre, elles ne s’utilisent pas toute de la même façon. Elles peuvent aussi bien servir aux assaisonnements, aux cuissons, aux fritures ou aux pâtisseries. Certaines supportent les hautes cuissons, d’autres qu’il ne faut surtout pas chauffer. Certaines sont très bonnes pour la santé, d’autres moins. Quant à la lecture des étiquettes, ce n’est pas toujours évident de s’y retrouver. Je vous propose de faire le point aujourd’hui avec les 19 huiles végétales que j’ai passé à la loupe.

Au sommaire :

Page 1 : Un peu de vocabulaire : comprendre les étiquettes.

Page 2 : Les huiles obtenues à partir des fruits : d’olive, de noisette, de noix, de pistache, d’avocat, de pépins de raisin, d’amande douce, de palme, de coprah.

Page 3 : Les huiles obtenues à partir des céréales et des légumineuses : de maïs, de riz, de soja, d’arachide.

Page 4 : Les huiles obtenues à partir des graines : de tournesol, de sésame, d’oeillette, de lin, de colza, de pépins de courge.

Page 5 : Récapitulatif des huiles supportant la cuisson / Tableau nutritionnel, le récap / Quid de la margarine ? / Conclusion.

Ravioles frites façon dips – sauce tomate / poivron / worcester

Posté .

ravioles-dauphine-frites5

Très faciles à faire, ces ravioles croustillantes sont la bonne idée gourmande pour vos apéritifs ! Il suffit de plonger des rangées de ravioles dans de l’huile de friture pour obtenir des « frites » de ravioles bien croustillantes, gonflées et gourmandes à tremper ensuite dans la sauce de votre choix. Le mien s’est porté sur une sauce très simple de coulis de tomate / poivron à l’huile et sauce worcester (rayon cuisine du monde).

On peut aussi utiliser ces croustillants de ravioles dans une salade composée.

Gâteau creusois

Posté .

gâteau-creusois

Après le pâté aux pommes de terre, je vous offre une deuxième recette creusoise, un gâteau que l’on achetait également à chaque retour de vacances chez mes grands-parents. La recette maison est différente de celle achetée au boulanger du coin. Il y a un secret que je n’ai pas encore percé. Mais le gâteau maison reste un délice. Il est moelleux avec un bon goût de noisettes et une petite croûte un peu meringuée. Je vous conseille vraiment d’utiliser des noisettes entières que vous torréfierez et mixerez vous-même. Vous aurez une texture plus intéressante, avec des petits morceaux de noisettes et le goût sera plus prononcé que si vous prenez une poudre de noisettes du commerce.

Osso bucco

Posté .

osso-bucco5

L’osso bucco est un plat typique milanais. On utilise pour cette recettes des tranches de jarrets de veau que l’on cuisine braisées avec des tomates, des carottes, du vin blanc, des oignons. Au moment de servir, on ajoute par-dessus un mélange de persil, ail et zestes d’orange.

Chaque famille fait un peu à sa sauce. Ma maman n’y met pas d’orange, ni de persil par exemple. D’autres y mettent du poireau. Moi, j’ai ajouté à ma sauce le jus d’une orange pour parfumer encore plus ce plat.

Servez ce plat avec des tagliatelles, c’est comme ça que j’aime le manger.