Pizza pomme de terre et champignons

Posté .

Avant de partir en vacances, j’essaye toujours de finir les restes, ce que je ne veux pas emmener (ou que je ne peux pas). J’ai réalisé cette pizza à cette occasion et je l’ai congelée, ainsi lorsque nous sommes rentrés le dimanche soir, je savais qu’une bonne pizza nous attendait !

Comme il me restait des champignons et des pommes de terre, je me suis dit « pourquoi pas ». Essayons la pomme de terre dans une pizza. Je les ai tranchées très finement pour ne pas obtenir un repas bourratif. Il s’agit de mettre une fine couche de pomme de terre juste au dessus du coulis. Ensuite, j’ai mis oignons et champignons en bonne quantité. J’ai terminé par de la mimolette.

Velouté de patate douce, champignons et bacon à la mimolette

Posté .

J’aime les soupes et je les fais en plat principal le soir pour un dîner léger. Je cherche toujours de nouvelles idées, de nouvelles recettes. Parfois saines, parfois vitaminées, parfois gourmandes, parfois originales… Et celle que je vous présente est gourmande. C’est une idée que j’ai vu sur un blog anglophone « Our life in Food » et que j’ai ré-adapté au niveau des proportions, mais j’ai gardé l’idée d’origine.

Il s’agit d’un mélange d’oignon, de patate douce, de champignons et de bacons, le tout cuit dans un bouillon de volaille et servi avec de la mimolette vieille et des morceaux de bacon grillé.

Blanquette de veau (2ème version)

Posté .

Il existe déjà une recette de blanquette de veau à l’ancienne sur mon blog. C’est une version bien différente et peu banale de la banquette que je vous donne.

A la base, il s’agit d’une recette de Jean-Pierre Coffe que ma maman nous a cuisiné. Son plat nous a totalement régalé. Elle a cependant apporté sa touche à cette recette remplaçant la tomate (étrange tout de même pour une blanquette) par des champignons.

Sa particularité tient de la cuisson de la viande : au lieu d’être blanchie à l’eau, la viande est d’abord braisée puis cuites dans un bouillon de volaille. Sa sauce est donc colorée et non blanche comme on a l’habitude de le voir.

J’ai donc récupéré la recette et je l’ai également arrangée à ma sauce : J’ai ajouté des oignons grelots, des carottes et j’ai fait un roux pour épaissir la sauce au lieu d’y mettre crème et jaunes d’oeufs comme dans la recette d’origine.

Vous voyez, cette recette a finalement connu pas mal de petites transformations !