Poulet façon korma

Posté .

poulet-korma8

C’est un plat riche en épices, tout simple à faire, inspiré d’une recette d’un livre que je vous avais présenté : « À table avec Charlie Chaplin ». J’avais noté quelques recettes et c’est la première que je teste. Je n’ai pas complètement respecté la recette mais j’ai gardé les grandes lignes.

J’imagine très bien remplacer le yaourt grec par du lait de coco pour apporter de la douceur. Une autre variante possible à mon avis.

poulet-korma3poulet-korma4 poulet-korma7

Pour 2 personnes :

  • 2 blancs de poulet
  • 2 oignons
  • 1 gousse d’ail
  • 3 gousses de cardamome
  • 3 clous de girofle
  • 1/2 cc rase de cannelle en poudre
  • 1 cc de curcuma
  • 1 cc de cumin
  • 1/2 cc de gingembre
  • 1/2 cc, à peine, de piment fort de Cayenne
  • 400 g de tomates pelées en conserve (poids net)
  • 3 cs de yaourt grec
  • De la coriandre pour le service (facultatif)
  • 1 sucre en morceau
  • Sel

poulet-korma2

1- Coupez les blancs de poulet en dés.

2- Épluchez et émincez les oignons et la gousse d’ail dégermée.

3- Faites chauffer de l’huile dans une sauteuse et ajoutez les clous de girofles, les graines de coriandre et la cannelle.

4- Ajoutez les oignons et l’ail et faites suer pendant 5 minutes.

5- Retirez les clous de girofles et les graines de cardamome.

6- Ajoutez les blancs de poulet, le gingembre, le curcuma, le cumin et le piment. Faites dorer à feu plutôt vif en mélangeant régulièrement.

7- Baissez le feu, ajoutez le contenu de la boîte de tomate et le sucre. Écrasez les tomates avec une fourchette. Salez la préparation.

8- Couvrez et laissez cuire pendant 20 minutes.

9- En fin de cuisson, ajoutez le yaourt et un peu coriandre. Mélangez, goûtez et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.

10- Servez avec du riz.

poulet-korma

Remplissez ce formulaire pour partager cet article par e-mail.
Tous les champs sont obligatoires.

QR code
Scannez ce QR-Code à l’aide de votre smartphone / tablette pour y afficher cet article et emmenez-le dans votre cuisine !

15 commentaires :

Ajouter un commentaire