Number cake de Pâques

Posté .

Je crois que c’est la première fois depuis des années que je prends les devants avec la fête de Pâques et que je vous propose une recette pour l’occasion. En général, je suis au courant de Pâques… quand c’est Pâques ! J’ai retrouvé le temps de cuisiner pour le blog et après avoir préparé quelques number cakes pour des clients (dont une recette a été publiée sur le blog), j’avais vraiment envie de faire un number cake pour Pâques.

Je profite de cette recette pour vous en dire un peu plus sur ce gâteau.

Qui dit Number, dit gâteau en forme de nombre ou de chiffre. Mais le number cake ne se résume pas qu’à ça. On peut aussi faire des Letters cakes ou des gâteaux sous différentes formes comme un sapin, un cœur, une étoile ou un œuf comme ici.

Le number cake c’est une couche de pâte, une de crème, une autre de pâte et une dernière couche de crème. Ca, c’est pour la base.

La pâte peut-être une pâte sablée, feuilletée, un biscuit joconde ou un macaron géant (ça devient plus technique). Mais elle doit être fine pour ne pas écraser la crème sous son poids.

Quant à la crème, on peut faire une ganache montée, une chantilly, une mousse.

Côté déco, lâchez-vous ! C’est elle qui va faire son effet. Mettez-y des fruits, du coulis, du chocolat, des bonbons, des petits gâteaux/biscuits/macarons, des meringues, des sucres décoratifs, des fruits secs… C’est un peu sans limite. Il faut juste que les parfums se marient avec la crème choisie.

Je vous proposerai surement une autre recette durant l’été, fruitée cette fois-ci. Pour pâques, je suis partie sur une ganache montée praliné et des petits chocolats de Pâques.

Ce gâteau peut attendre 1 ou 2 heures au réfrigérateur. C’est même mieux pour la pâte sablée qui sera ainsi plus facile à découper grâce à l’humidité de la crème. Il vaut mieux préparer ce gâteau peu de temps à l’avance.

Pour 6 personnes :

  • 2 pâtes sablées
  • 150 g de chocolat praliné
  • 20 cl de crème fleurette entière
  • chocolats de Pâques
  • pralin
  • Gabarit Oeuf de Pâques

1- Faites fondre le chocolat praliné au bain-marie avec la moitié de la crème fleurette.

2- Hors du feu, ajoutez le reste de crème.

3- Placez au réfrigérateur pendant quelques heures. La crème doit être complètement refroidie.

4- Pendant ce temps, découpez dans les pâtes sablées la forme de l’oeuf en vous aidant de ce gabarit. Vous pouvez réaliser avec les chutes quelques petits sablés en forme de lapin, de poule ou autre (mais en version miniature) pour décorer le gâteau.

5- Placez sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Placez une seconde feuille par-dessus et une autre plaque pour faire un poids.

6- Préchauffez votre four à 180°C et enfournez pour 15 minutes. La pâte doit être dorée.

7- Recommencez avec la seconde pâte.

8- Reprenez la ganache praliné et montez au batteur électrique comme une crème fouettée.

9- Versez dans une poche à douille.

10- Placez une des deux pâtes sur le plat de service.

11- Dressez la ganache en réalisant des petits dômes sur toute la surface de la pâte.

12- Saupoudrez de pralin.

13- Recouvrez de la seconde pâte et dressez la ganache de la même manière.

14- Décorez ensuite de petits chocolats, de pralin, des sablés réalisés, etc.

15- Placez au frais jusqu’au moment de servir.

Remplissez ce formulaire pour partager cet article par e-mail.
Tous les champs sont obligatoires.

QR code
Scannez ce QR-Code à l’aide de votre smartphone / tablette pour y afficher cet article et emmenez-le dans votre cuisine !

10 commentaires :

  • L’idée de ces number cakes me plaît bien pour un résultat simple et gourmand…

     
  • Pour changer des desserts traditionnels voilà une super idée.
    Mais une chose me chagrine … la ganache ! est ce qu’il ne faut pas intégrer une feuille de gélatine pour la tenue ??
    Merci pour cette recette originale

     
  • Ha oui merci beaucoup !
    Je me triture le cerveau pour trouver quelque chose de bon et original .
    C’est parfait

     
  • Super idée ! Très beau
    Est ce possible de cuire la pâte plusieurs jours avant svp ?
    Merci

     
  • Superbe idée ! et pas compliquée ; ça me plaît bien. Merci

     
  • Oulala. Une belle gourmandise et chez moi, ils n’ont pas attendu Pâques pour commencer à grignoter les chocolats. Tu vois, eux aussi prennent les devants lol !

     
  • Bonjour Nanie,
    Cuire la pâte la veille, c’est bien mais plus longtemps à l’avance, je crains qu’elle ne se conserve pas très bien quand même.

     
  • Bonjour Berthier,
    Pas besoin de gélatine, la ganache montée se tient très bien !

     
  • Magnifique !
    Pourrais-tu nous dire ce que tu as utilisé comme pâte sablée ?

     
  • Tu peux la faire maison ou l’acheter dans le commerce pour gagner du temps.

     

Ajouter un commentaire