Pavlova à la crème de marron et clémentines corses

pavlova-creme-marron-clementine

Dès que c’est la saison, je fais le plein de clémentines corses et j’en prends des kilos pour en manger 4 – 5 – 6 par jour.

J’ai l’impression que le clémentine est souvent une oubliée de la pâtisserie. Je voulais l’utiliser pour une pavlova hivernale en la mariant avec de la crème de marron maison. Sur un disque de meringue, j’ai déposé une couche de crème de marron, des quartiers de clémentine et une chantilly à la vanille.

La crème de marron étant un peu humide, il est préférable d’éviter de faire cette pavlova trop longtemps à l’avance, sans quoi la meringue risque de fondre.

Vous pouvez par contre préparer tous les éléments à l’avance, y compris la chantilly et faire le montage 1 heure à l’avance.

pavlova-creme-marron-clementine4

pavlova-creme-marron-clementine6

pavlova-creme-marron-clementine7

pavlova-creme-marron-clementine12

Pour 4 personnes (20 cm de diamètre)

La meringue Suisse

  • 2 blancs
  • le double de leur poids en sucre

La chantilly

  • 15 cl de crème liquide entière (30%) bien froide
  • 1 cs légèrement bombée de sucre glace
  • 1/2 gousse de vanille

La garniture

pavlova-creme-marron-clementine13

La meringue Suisse (Cliquez ici pour voir la recette en images)

1- Mettez dans un cul de poule, les blancs et le sucre ensemble. Faites chauffer une casserole d’eau et déposez votre cul de poule dessus pour faire une cuisson au bain-marie. Commencez à fouetter jusqu’à ce que la préparation soit chaude. La consistance de la meringue à ce stade est bien blanche et brillante.

2- Retirez le cul de poule du feu, poursuivez le fouettage jusqu’à refroidissement de la préparation. Environ 5 minutes.

3- Préparez une feuille de papier sulfurisé en dessinant au crayon un cercle de 20 cm de diamètre. Retournez la feuille pour que le cercle apparaisse en calque.

4- Versez dans une poche à douille de 12 mm et dessinez le cercle en suivant le trait. Continuez ainsi jusqu’à remplir le cercle complètement de meringue. Utilisez une spatule pour boucher les éventuels trous et égalisez la surface.

5- Réalisez des petits dômes sur la périphérie du cercle. Vous formez ainsi un petit mur qui retiendra la garniture de la pavlova.

6- Vous pouvez, à ce moment là, utiliser un chalumeau pour dorer le contour.

7- Enfournez pour 3 h à 100°C. Sortez du four et démoulez délicatement. Si vous sentez que la meringue est encore fragile et qu’elle manque de cuisson, repassez-la au four. Laissez-la refroidir sur une grille avant d’ajouter la garniture.

La garniture

1- Étalez de la crème de marron au fond de la meringue, sur 5 mm d’épaisseur environ.

2- Épluchez les clémentines. Retirez bien les membranes blanches, les pépins s’il y en a.

3- Déposez-les sur toute la surface de la meringue.

4- Préparez maintenant la chantilly.

La chantilly (cliquez ici pour découvrir tous les conseils pour la réussir)

1- Versez la crème bien froide dans le saladier et commencez à fouetter à vitesse moyenne, puis lorsque la crème commence à se raffermir un peu, augmentez la vitesse au plus vite.

Au fur et à mesure la crème commence à monter et à se raffermir.

2- Vérifiez de temps en temps où en est votre crème en arrêtant votre batteur et en regardant la consistance de la crème. Elle est prête à partir du moment où elle est complètement figée. Si vous retournez votre saladier, elle ne doit pas tomber.

3- Ajoutez le sucre et les graines de la gousse de vanille lorsque la crème est montée et redonnez un coup de fouet.

4- Déposez la chantilly sur les quartiers de clémentines.

Décoration

1- Ajoutez quelques gouttes de sirop d’érable sur la chantilly. Cela donnera un effet marbré et rappellera la couleur des meringues brûlées au chalumeau.

2- Prenez quelques quartiers de clémentines. Avec un couteau bien aiguisé, retirez la peau pour ne garder que les suprêmes. Coupez-les en petits dés et déposez-les sur la pavlova.

3- Terminez, si vous le souhaitez, par quelques dés d’écorces d’oranges confites.

pavlova-creme-marron-clementine3

Vous pourriez aussi aimer
24 commentaires
  1. Il est vraiment magnifique ce pavlova !

  2. j’adore le PAVLOVA ! et on peut le faire avec n’importe quel fruit d’été d’hiver etc…

  3. LeeYaa

    Quelle belle pavlova fruitée et gourmande !

  4. Dominique Eteve via Facebook

    Ca a l’air très bon!

  5. CécileB

    Clémentine + crème de marron? tiens je n’y avais pas pensé, pourquoi pas?

  6. Framboisine

    Très joli, on croirait une belle boite à bijoux !

  7. Miechambo

    La photo est sublime. Et l’association clémentine/crème de marrons est particulièrement originale. je note !
    Bonne soirée
    Michèle

  8. sucre d'orge

    C’est une belle recette…

  9. Clemence

    une version automnale très tentante !

  10. Sweetness Faith's via Facebook

    j’aime <3

  11. Babeth De Lille

    magnifique!…..

  12. Les gourmandises de Amela

    Elle est très jolie cette Pavlova !

  13. Valérie R

    Magnifique !

  14. Dan

    Une bien belle gourmandise!

  15. Elodie

    Bonjour Chef nini,

    Très jolie photos !! =)

    C’est possible de remplacer la crème de marron par une autre ?
    Si oui, quelle type de crème ?

    Merci

  16. chefNini

    Une ganache chocolat par exemple ? 🙂 Ça peut être très bon aussi avec la clémentine. Avec une ganache, la meringue risque moins de d’humidifier donc on peut la faire un peu plus longtemps à l’avance.

  17. Elodie

    Merci !!

  18. Kakou

    Très jolie dessert ! bisous

  19. La serviette sur la table

    Superbe, cela estd élicieusement beau et tentant. Bizzzzzzzz

  20. lustine

    c’est sublime ! bravo !!

  21. Myriam

    Bonjour,

    Quelle belle recette de clémentine de Corse !
    Tout comme tes truffes au chocolat blanc et clémentine de Corse, m’autorise-tu a publier celle-o sur le site internet de la clémentine ?

    Bonne soirée,

    Myriam

  22. chefNini

    Bonjour Myriam,

    C’est gentil mais cette fois-ci je ne vais pas accepter.

    Bonne journée !

  23. fatha59

    comme d’habitude sublime

  24. Le renard et les raisins

    Ce que j’apprécie tout particulièrement avec la pavlova, c’est qu’on peut la décliner à l’infini ! Version hiver, automne, printemps ou été, mais aussi version exotique avec de la noix de coco dans la meringue, ou encore très gourmande au chocolat, façon fraisier ou forêt noire (n’est-ce pas ! ;)…

    Cette version me plait énormément !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de ce blog. En l'utilisant, vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus